Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Plaisirs et nuisances du Carnaval de Venise

Olia i Klod décrit les difficultés quotidiennes des habitants de Venise pendant la période du carnaval annuel qui s'articule en différentes activités dans la cité lagunaire, du 16 février au 4 mars cette année: 

Les habitants sont exaspérés par le bruit le soir, les tapages nocturnes des ivrognes, le bruit, la saleté, les odeurs de liquides corporels. Ils dénoncent l’absence de contrôles de la police municipale. Pour calmer cette fronde, Alessandro Maggioni chargé des relations avec les associations et Marco Agostini ont confirmé que la municipalité a prévu des services de police renforcés dès la semaine prochaine. Des agents de Veritas seront principalement chargés de veiller qu’après minuit, il n’y ait plus de tapage dans les calli. Vu comment se comportent ces mercenaires, le remède risque d’être pire que le mal.

Cela fait des années que nous demandons, comme cela se fait dans de nombreux endroits en Europe, que dès leur entrée dans Venise, Piazzale Roma et à la sortie de la gare Santa Lucia, les arrivants soient obligés de vider leurs sacs de toutes les bouteilles d’alcool et autres substances illicites dans des bennes poubelles gardées. Il suffit ensuite de limiter la vente d’alcool dans la cité pour réduire les nuisances, mais cela ne semble pas convenir à certains intérêts locaux.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site