Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une collecte de données sur la cyber-censure au Venezuela

(Liens en espagnol) Marianne Díaz, avocate, activiste numérique et auteur pour Global Voices Advocacy, a régulièrement lancé des appels sur son compte Twitter, sollicitant la collaboration des internautes pour rassembler des données relatives à l'accès à certains sites et plateformes internet et sur les fournisseurs d'accès du Venezuela, en raison du nombre croissant de signalements de sites bloqués partiellement ou totalement.

Avez-vous un peu de temps libre?  Aidez-moi à vérifier que les sites webs de cette liste sont accessibles de l'endroit où vous vous trouvez.

Elle invite les internautes du Venezuela, et ceux qui sont capables de contourner le blocage par l'utilisation d'un proxy, d'envoyer leurs résultats à Herdict, un projet multimédia collaboratif qui collecte et diffuse en temps réel des informations sur les sites censurés.

Marianne estime que rassembler ce genre d'informations est très important dans le contexte actuel au Venezuela. Suite au décès de trois personnes lors des évènements du 12 février, les heurts et les affrontements entre manifestants et forces de l'ordre se sont poursuivis dans le pays. Marianne rappelle qu’ “une donnée est une preuve, et une preuve est plus puissante qu'une opinion.”

1 commentaire

  • […] (Liens en espagnol) Marianne Díaz, avocate, activiste numérique et auteur pour Global Voices Advocacy, a régulièrement lancé des appels sur son compte Twitter, sollicitant la collaboration des internautes pour rassembler des données relatives à…  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site