Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'Inde promet à ses agriculteurs un avenir d'énergie solaire

Solar array pattern captured at Auroville, Pondicherry, India. Image from Flickr by Amaresh Sundaram Kuppuswamy. CC BY

Un rang des panneaux solaires à Auroville, Pondicherry, Inde. Image de Flickr par Amaresh Sundaram Kuppuswamy. CC BY-NC-SA

 

 Autour de 628 millions de personnes dans le monde n'ont pas d'accès à l'électricité et 290 millions d'elles sont de l'Inde rurale. Beaucoup de fermiers indiens doivent compter sur des réseaux énergétiques archaïques et des combustibles fossiles afin de faire marcher leur pompes à eau pour l'irrigation.

 Le but du gouvernement indien est de remplacer 26 millions de pompes à eau souterraine, actionnées par moteur-diesel, par des modèles plus efficaces pour l'irrigation, actionnés par l'énergie solaire.  Cela permettra d'économiser environ 6 milliards de dollars américains par an en subventions d'électricité et de combustible diesel pour le pays. Cela aidera aussi à freiner la hausse de la demande pour le charbon, deux tiers de l'électricité produite dans le pays dépendant du charbon. En outre, une distribution collaborative de la puissance solaire inutilisée aussi ajoutera beaucoup d'énergie au réseau national.

 L'Inde a presque doublé sa capacité solaire en 2013, ayant atteint un total de 2.18 GW de puissance. Le pays planifie d'installer des centrales solaires d'une puissance totale de 10 GW d'ici à 2017 et d'atteindre 20 GW en 2022, lors de la deuxième phase de la Mission Nationale Solaire Jawaharlal Nehru (MNSJN), un programme qui est à la tête du développement de l'énergie solaire en Inde. L'Inde envisage aussi à demander un prêt de 500 millions de dollars américains à la Banque Mondiale, pour construire  la plus grande centrale solaire au monde (4GW), à Sambhar, en Rajasthan.

Yadav K, dans le blog Secteur Public Indien, donne des précisions sur la centrale électrique de Sambhar :

 Le projet occupera 19.000 acres à Sambhar en Ràjasthàn et entrainera un investissement de 75 milliards de Roupies lors de sa première phase. [..] La centrale solaire PV (photovoltaïque) utilisera des modules PV basés sur la technologie de silicium en cristaux. Avec une durée de vie approximative de 25 ans, la centrale solaire peut fournir 6400 millions d'unités d'énergie par an. Ce projet qui respecte l'environnement aidera à réduire les émissions du dioxyde de carbon de plus de 4 millions de tonnes par an.

 Katie Fehrenbacher écrit dans le blog Gigaom, dédié à la technologie :

 Comme plus d'appareils deviennent reliés aux réseaux et à l'Internet – on voit arriver par ici l'Internet des objets – de plus en plus d'eux auront besoin de leur propre source d'énergie, et actuellement l'énergie solaire est une des formes les moins chères et la plus mobile de l'énergie distribuée disponible.  [.]

Si l'Inde réussit à atteindre le nombre des pompes à eau actionnées par l'énergie solaire, cela serait le plus grand déploiement de cette technologie dans un seul pays.  L'utilisation réduite de l'électricité des réseaux et du combustible diesel cher, non seulement réduira les émissions du dioxyde de carbone, mais elle pourrait également aider les opérateurs des réseaux d'énergie de mieux les faire marcher et réduire le coût d'électricité pour les fermiers.

Voici plus de réactions sur Twitter :

Un investissement de $1.6 milliards sur 5 ans alors que 200.000 premières pompes passent à l'énergie solaire pour sauver le réseau archaïque

L'Inde va construire la plus grande centrale solaire au monde – 4.000 MW, surface de 77 kilomètres carrés http://t.co/91LsPxZjIG Parfait… mais quand ? ? Nous sommes trop bons de l'annoncer !

Le coût de la production de l'énergie solaire en Inde a été réduit à moitié ces dernières années. Il est passé à 7.50 roupies par KWH. #1

Cependant, le développement rapide exige une production des centrales solaires à l'échelle industrielle, ce qui peut créer un nouveau risque pour l'environnement :

Des millions de tonnes de plomb sont déversées dans les rivières et les terres agricoles autour des centrales solaires à panneaux, en Chine et en Inde,

Blogueur et expert en énergie solaire, Ritesh Pothan pense que certains problèmes doivent être résolus, si en 2014 l'Inde veut faire un progrès quelconque vers ses ambitions solaires.
Plus d'information sur les développements de l'énergie solaire de l'Inde peut être trouvées sur les pages Facebook de L'Énergie Renouvelable de l'Inde  et L'Énergie Solaire de l'Inde

 

3 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site