Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Connecter l'Ouganda : un projet de bibliothèques rurales pour les agriculteurs

La majorité de la population de l'Ouganda vit et travaille dans des zones rurales, par conséquent, ils ne lisent pas et ne savent pas écrire. En quoi une connexion à Internet serait utile à ces agriculteurs et comment pourraient-ils en tirer profit?

A training session in Kenya. Published with permission from the Maendeleo Foundation.

Formation au Kenya. Publiée avec l'autorisation de la fondation Mandeleo

Le projet “Connecter l'Ouganda” travaille en collaboration avec les bibliothèques locales pour initier les agriculteurs aux informations agricoles disponibles en ligne. Ils ont installé des bases solaires pour alimenter des tablettes Android permettant ainsi de se connecter à internet dans les endroits les plus isolés. ils assurent également des formations en informatique et l'accès à l'information au profit des bibliothécaires et des citoyens.

Comme 95% des agriculteurs sont analphabètes (selon la Fondation Maendeleo), les bibliothécaires jouent également un rôle important dans la lecture et la traduction vers les langues locales.

  

Published with permission from the Maendeleo Foundation.

Publiée avec l'autorisation de la fondation Mandeleo

 Il est très difficile et coûteux pour les agents de gouvernement travaillant dans le domaine de l'orientation d'atteindre les collectivités éloignées.

Le projet “Connect Ouganda” comble cette lacune dans l'enseignement agricole en aidant les agriculteurs à apprendre sur de nouvelles possibilités pour leurs fermes, d'ailleurs quelques uns ont commencé de nouvelles cultures comme les Sesbania, Calliandra, et Leuceana.

Grâce aux informations sur les prix du marché et les méthodes de culture, les agriculteurs seront mieux placés pour prendre des décisions éclairées sur les cultures, les pratiques et les marchés à adopter pour une rentabilité accrue.

Le projet opère dans cinq région de l'Ouganda à savoir: Buikwe, Arua, Namutumba, Kasese and Alebtong et est piloté par la fondation Mandeleo. 

La fondation dont le nom signifie “Progrès” en Sawahili, s'est engagée à construire un réseau d'Ougandais reliés par Internet.

Le projet Ouganda a été soutenu par EIFL, une ONG qui vise à permettre l'accès au savoir dans les pays en voie de développement en collaboration avec les bibliothèques locales.

Vous pouvez suivre les travaux du projet Connect Ouganda sur la page Facebook de la Fondation Maendeleo

2 commentaires

  • […] Le projet "Connecter l'Ouganda" travaille en collaboration avec les bibliothèques locales pour initier les agriculteurs aux informations agricoles disponibles en ligne.  […]

  • […] "Le projet Ouganda a été soutenu par EIFL, une ONG qui vise à permettre l'accès au savoir dans les pays en voie de développement en collaboration avec les bibliothèques locales."  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site