Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La Nuit des Oscars qui faisait peur à la Russie

Sad DiCaprio selfie. Anonymous image found online.

Selfie au Di Caprio déçu. Auteur inconnu, image disponible en ligne.

“La Russie a deux alliés : son armée et sa flotte”, écrit l'humoriste @alcohistory sur Twitter, citant la célèbre maxime du tsar Alexandre III. “L'Ukraine aussi a deux alliés, ajoute-t-il, Jared Leto et l'intelligentsia libérale russe.” Une référence à l'allusion qu'a fait Leto, au moment où il reçoit l'Oscar du meilleur second rôle, à la situation tendue sur la péninsule de Crimée. Et des paroles coupées dans la version de la télévision russe, qui rediffusait le lendemain cette cérémonie des Oscars (ce qui n'a pas empêché la citation d'arriver sur Twitter).

Le plus curieux, c'est que si ces paroles ont pu être ainsi ‘rectifiées’, c'est uniquement parce que la cérémonie n'a pas été retransmise en direct comme prévu initialement. Les blogueurs russes ont vite remarqué et se sont demandé si la raison n'en était pas la crise ukrainienne et la peur de quelque “activité subversive de l'Occident”. Quelques heures avant le début de la retransmission, le gourou de l'Internet Russe Anton Nossik attire l'attention sur la page Facebook  du critique de cinéma russe, pressenti pour commenter la cérémonie. Selon celui-ci, qui se nomme Iouri Gladilchtchikov, quelqu'un de Channel One lui aurait téléphoné pour lui dire que tout était modifié : et la retransmission en direct, et le commentaire. Gladilchtchikov écrit que ça ne l'étonne pas, vu la situation tendue en Ukraine :

Вообще-то я и сам сегодня думал: как это мы будем сидеть в студии все в розовеньком и обсуждать, кому достанется статуэтка, когда вокруг все катится в тартарары?

D'ailleurs, je me suis moi-même fait cette réflexion aujourd'hui : comment faire la fête en tenue de soirée dans un studio quand la situation est si grave autour de nous ?

Nossik, qui ne croit pas à une soudaine crise de sensibilité de la part de la principale chaîne russe, se demande quelle peut en être la raison. Il écrivait dans son blog qu'il pouvait y avoir 3 explications : la volonté de déprogrammer une cérémonie “politiquement risquée” (et le fait qu'elle soit animée par une lesbienne revendiquée, Ellen DeGeneres n'y est pas pour rien) ; la nécessité de remplacer cette retransmission par une émission sur les événements en Ukraine; ou encore des soucis techniques empêchant la retransmission en direct. Nossik a lancé un questionnaire pour voir quelle variante ses lecteurs trouvent la plus plausible :

Nosik's poll.

Le questionnaire de Nossik. Pourquoi la retransmission en direct a-t-elle été annulée ? 1) Divertissement “politiquement incorrect” par les temps qui courent 2) Les événements en Ukraine sont plus importants 3) Problèmes techniques. Capture d'écran.

Comme on le voit, les lecteurs de Nossik se montraient politiquement avertis -le petit discours tronqué de Leto servant d'argument pour désigner la première explication comme la plus vraisemblable. Quelle ironie en effet : Leto fut le seul à faire mention de l'Ukraine, et ses mots sont les seuls à disparaître de la cérémonie. (Nossik  écrit ensuite que cette décision peut très bien être le fait des rédacteurs en chef de Channel One, qui ont bien senti qu'ils devaient couper quelque chose).

Cependant, la majorité des internautes restaient préoccupés par la situation en Crimée. Voir ci-dessous la comparaison entre les items “Oscars” et “Crimée” dans les tweets anglophones et russophones:

Oscars, Crimea, and Ukraine. Russian search results on top. Topsy analytics. Screenshot.

Oscars, Crimée et Ukraine. Résultats en russe au-dessus. Analyse Topsy. Capture d'écran.

Il est visible que la crise en Ukraine restait la question principale du jour – le bond relatif de l'item “Oscars” sur la Toile russe n'est pas comparable aux résultats anglophones. Cela ne signifie pas que les Russes ne se soient pas intéressés aux résultats de cette nuit-là. Comme la Toile mondiale, la Toile russe a retenu son souffle avant de voir si Di Caprio allait finalement recevoir sa statuette. Cela n'arriva pas, ce qui fit écrire à un blogueur.

Члены Академии, должно быть, заядлые интернет-тролли, ибо решили не лишать нас вечных шуток про Ди Каприо и Оскар, и дали награду другому

— ОЛЕНЬ (@climbingstar) March 3, 2014

Les membres de l'Académie doivent être des trolls invétérés pour avoir décidé de ne pas nous priver des sempiternelles blagues sur Di Caprio et son Oscar en le donnant finalement à quelqu'un d'autre.

Meme avec la tension qui s'installait en Crimée, certains ont voulu garder le sens de l'humour :

A visual reference to the Sochi Olympic opening ceremony. If there was also some reference to Ukraine, it would be a trifecta of recent news stories. Anonymous image found online.

Clin d'oeil à la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Sotchi. S'il s'y trouvait en plus une référence à l'Ukraine, cette image permettrait une sorte de “triple aperçu” des événements récents. Auteur inconnu, disponible sur Internet.

"Alors, comment s'est passée la cérémonie?" Auteur inconnu, disponible sur Internet.

Alors, comment s'est passée la cérémonie ? Auteur inconnu, disponible sur Internet.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site