Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'assurance-smog, dernière solution de fortune contre la pollution en Chine

[Liens en chinois] En Chine, purificateurs d'air et masques semblent une maigre consolation à une population souvent irritée par des flambées périodiques de pollution de l'air. C'est maintenant la société d'assurance publique Ping An qui aide des gens à combattre l'air toxique. La société promet d'indemniser les assuré(e)s lorsque l'indice de pollution de l'air dépasse des niveaux fixés.

smog insurance

Le smog recouvre Pékin en Janvier. Photo Owen.

L'assurance – smog, la première en son genre, cible les visiteurs et habitants de sept villes. Pour certaines des villes désignées, y compris Pékin et Shijiazhuang, le smog est un vrai fléau depuis des années.

Le projet prévoit que des assuré(e)s à Pékin peuvent recevoir jusqu'à 1500 yuans (environ 240 dollars américains) d'indemnisation, s'ils doivent être hospitalisés en raison du smog. À Pékin, lorsque l'Indice de Qualité d'Air (IQA) dépasse 300 pendant cinq jours d'affilée – un niveau considéré comme dangereux – les assuré(e)s peuvent recevoir 300 yuans (environ 48 dollars américains). L'IQA mesure la quantité de polluants tels que des particules fines et le dioxyde de soufre. 

Des examens des poumons ou oto-rhino-laryngologiques gratuits sont aussi offerts lorsque l'IQA se tient au-dessus de 300 pendant sept jours d'affilée. La société a aussi fièrement déclaré sur son site Web que si l'IQA sort du graphique, les assuré(e)s peuvent gagner des voyages gratuits à Hainan, une île tropicale, souvent surnommée le Hawaï de la Chine, pour « nettoyer leurs poumons ». 

L'annonce de la police d'assurance est venue des semaines après que les autorités chinoises avaient admis que seulement trois villes en Chine respectaient les normes de qualité d'air nationales.

L'ampleur de la pollution de l'air a été mise à nu, cette année, dans le discours inaugural du premier ministre Li Keqiang au Congrès National du Peuple, le Parlement chinois. Dans ce discours, le premier ministre a déclaré la guerre à la pollution de l'air. 

La plupart des Chinois ont accueilli avec scepticisme cette idée d'assurance. 

Bingren Kemilu l'a mise en doute sur le site populaire de microblogging Sina Weibo : 

冰人_可米陸 : 但愿不是什么噱头

J'espère que ce n'est pas pas un bidule.

 Shen Pinglunyuan a écrit :

如何诊断是雾霾引起的?这将肯定有争议,想得到保险理赔, 谈何容易。

Comment pouvons-nous déterminer quelles sont [les maladies] causées par le smog ? Il y aura beaucoup de contestations, il ne sera pas facile d'obtenir des indemnisations.

“Une version des années 70 Xu Wenqiang n'était pas du tout convaincu de l'idée :

70版许文强:博眼球而已,完全可以找空气好的线路

C'est juste quelque chose pour attirer l'attention, les [touristes] peuvent trouver des itinéraires avec du bon air. 

“Nuli Caishi Wangdao 1997″ a écrit : 

努力才是王道1997:如果真的有这个保险并且不是特别贵的话,是会考虑一下的,这毕竟可以为我们的健康买下一份保障 

 Si, en effet, une assurance pareille existe et elle ne coûte pas cher, ça pourra m'intéresser. Après tout, nous pouvons acheter une assurance pour notre santé.

«Forever_RickyQ» a soutenu que :

这种东西只是保险公司营销的噱头罢了,难道真的买个雾霾险就可以高枕无忧了吗?这种东西治标不治本,关键还是在于雾霾的治理,就像雾霾天中小学生放假一样,这只是在当前形势下衍生出的一种形式主义。只有政府多把精力投入在雾霾的治理上才能让环境变得更好

 C'est juste un truc de la compagnie d'assurance. Pouvons nous vraiment éviter les ennuis, si nous achetons une assurance-smog ? Cela guérit les symptômes mais pas la cause première. La clé est la maîtrise du smog en soi. C'est pour la forme que les étudiants sont mis en vacances pendant les journées de smog. C'est seulement quand le gouvernement consacrera plus d'énergie à la gestion de la pollution que nous pourrons vraiment améliorer l'environnement.

1 commentaire

  • […] L'assurance-smog, la première du genre, s'adresse aux visiteurs et habitants de sept villes chinoises, victimes de la pollution de l'air depuis des années.  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site