Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Michelle Obama: la “diplomatie soft” américaine en Chine

[Tous les liens sont en anglais, sauf mention contraire]

Cette semaine, les Obama s'essaient à la diplomatie avec la Chine – selon deux angles différents.

Obama

Capture d'écran de Youku. Michelle Obama rencontre le président chinois Xi Jinping and son épouse Peng Liyuan, le 21 mars.

La Première Dame américaine Michelle Obama effectue un voyage inaugural en Chine, dans une opération de “diplomatie soft”. Au cours de ce séjour où elle visitera trois villes chinoises, elle portera un intérêt particulier à l'éducation et la responsabilisation des jeunes. Avec différentes rencontres au programme, avec le président Xi Jinping et son épouse Peng Liyuan, son voyage en Chine ne sera pas tellement différent de n'importe quel touriste lambda. Ainsi à Pékin, elle pratiquera la calligraphie chinoise traditionnelle, visitera l'Ancienne Cité Interdite et arpentera la Grande Muraille.

Accompagnée de sa mère et de ses deux filles, la visite chinoise de Mme Obama est considérée comme une chance d'apaiser les tensions entre la Chine et les Etats-Unis, deux nations qui ont connu des hauts et des bas ces dernières années. Le pivot américain vers l'Asie, partie intégrante du rééquilibrage stratégique de l'administration d'Obama, maintient la Chine en alerte. Pendant ce temps, l’agressivité militaire de la Chine dans la Mer de Chine méridionale et les deux rencontres entre Barack Obama et le Dalaï Lama, le leader spirituel tibétain en exil, ont conduit ces deux pays à échanger des déclarations hostiles l'un envers l'autre. 

Alors que le public a été inondé durant toute la semaine de reportages quant aux choix vestimentaires de Mme Obama et sa rencontre avec la Première Dame chinoise, la tentative de diplomatie douce fut entachée par les révélations sur la National Security Administration (NSA), qui a piraté les serveurs internes du géant des télécommunications chinois Huawei.

Ce scoop, révélé par Edward Snowden et relayé par le New York Times, pourrait assombrir la rencontre entre les présidents Obama et Xi Jinping, en marge du sommet sur la sécurité nucléaire, à des milliers de kilomètres de là, aux Pays-Bas.

L'ingérence américaine dans l'annexion de la Crimée par la Russie, n'est pas à même d'améliorer les relations avec la Chine, un allié proche de la Russie. Lorsqu'il s'agit de sa politique étrangère, la Chine a longtemps maintenu une doctrine de “non-ingérence” dans les affaires internes des autres nations. Le scénario criméen hante les dirigeants chinois, alors qu'ils redoutent une répétition des événements avec le Tibet et la région du Xinjiang.

Sur le site chinois de microblogging Sina Weibo, Hai Gehua, à la tête d'une entreprise dans la province de Shanxi, fait [mandarin] une analogie quant à la visite de Michelle Obama en Chine :

就是两个老爷们准备谈笔大生意,但是大家都还不知道对方的心理底线,所以让媳妇先打打前站……亲情化作战,值得参考和借鉴!

C'est comme si deux hommes s'apprêtaient à conclure un gros contrat. Ignorant tout de la psychologie de l'autre, ils ont envoyé leurs femmes pour tâter le terrain… Utiliser les liens familiaux, voilà une tactique intéressante !

Fan Haitao, une ancienne journaliste du Beijing Youth Daily, écrit [mandarin] :

米歇尔访华,按照今天白宫的说法,不仅仅是推动两国领导人的关系,而要推动两国人民之间的关系。米歇尔将关注教育,推动中美之间青年之间的教育教育项目。具体的城市是北京–西安–成都。米歇尔将在北京大学演讲,在西安参观兵马俑,在第七高中再进行一场演讲。

Selon la Maison-Blanche, la visite de Michelle en Chine pourrait non seulement renforcer les liens entre les présidents des deux pays, mais également favoriser les programmes d'échanges d'étudiants entre la Chine et les Etats-Unis. Michelle visitera Pékin, Xi'an et Chengdu. Elle prononcera un discours à l'Université de Pékin, visitera le Mausolée de l'Empereur Qin, puis prononcera un ultime discours au lycée n°7 de Chengdu.

Bien que Michelle Obama évoque peu l'aspect politique de cette visite, Oriental Outlooks tente d’interpréter [mandarin] le sens caché de cette tournée :

今日起,美国总统奥巴马夫人米歇尔将携家人展开为期一周的访华行程,这是米歇尔首次单独对华进行正式访问。虽然米歇尔访华已经基本明确不会触碰政治问题,但是对于她的访华用意,舆论仍有很多政治方面的猜测

A partir d'aujourd'hui, la Première Dame des Etats-Unis, Mme Michelle Obama, effectuera une visite d'une semaine en Chine, accompagnée de sa mère et de ses filles. Il s'agit de la première visite officielle de Michelle en Chine sans son époux. S'il est évident qu'elle ne parlera pas de politique en Chine, l'opinion publique spécule beaucoup autour des intentions politiques qui animent cette visite.

TakungPao, un journal hongkongais, se fait également l’écho [mandarin] d'Oriental Outlooks :

米歇尔在最后一站成都访问时,特意安排到西藏餐厅享用午餐。分析指这项行程凸显米歇尔今次“柔性外交”暗藏机锋,希望以此带出美国关注西藏人权的政治信息。

Michelle déjeunera dans un restaurant tibétain lors de sa dernière halte à Chengdu. Les analystes soulignent que cette rencontre révèle les arrière-pensées de Michelle à travers sa “diplomatie souple”, exprimant les préoccupations américaines quant à la question des Droits de l'Homme au Tibet.

Qingshui Zhilian écrit [mandarin] :

大国博弈,第一夫人也在博弈。彭丽媛只陪了米歇尔一天,就飞到欧洲了。 

Le match entre les deux grandes puissances s'est joué entre les deux Premières Dames. Peng Liyuan a accompagné Michelle au cours d'une journée puis s'est envolée pour l'Europe.

 

 

 

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site