Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

État de la littérature dans le Myanmar post-dictature

Dans un article pour The Dissident Blog, James Byrne examine le statut de la littérature birmane dans le Myanmar de l'après-dictature :

Quand j'étais dans le pays l'an dernier, on y lisait des poèmes sur le Printemps Arabe. Il y en avait d'autres sur le traitement sévère réservé aux paysans birmans. Il y avait des satires sur les coupures de courant et des nouvelles avec un début et un milieu, mais pas de fin. Il y a seulement quelques années, tous auraient été immédiatement censurés.

Il a aussi observé le défi suivant qui devra être relevé :

Si on approfondit et si on parle à plusieurs écrivains du pays, le gouvernement et les organisations culturelles occidentales demeurent suspects.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site