Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le bitcoin, une alternative pour la Russie ?

Russia reconsiders Bitcoin? Images mixed by Kevin Rothrock.

Et si la Russie se ravisait sur le bitcoin ? Photo-montage de Kevin Rothrock.

Les sanctions américaines contre le Kremlin pour ses agissements en Ukraine ont conduit MasterCard et Visa à interrompre le traitement de certaines transactions en Russie. Une décision qui a poussé des enthousiastes de la monnaie numérique à proposer le Bitcoin, le principal système de paiement cryptographique dans le monde, pour résoudre les problèmes monétaires de la Russie.

La popularité du Bitcoin n'est pas universelle en Russie. En janvier, la Banque Centrale a averti que les autorités traiteraient toute utilisation de bitcoins comme de potentiels blanchiment d'argent ou financement de terrorisme. Quelques mois ont passé, et les hauts responsables ont mis de l'eau dans leur vin face à la devise électronique, se refusant à une interdiction totale du Bitcoin. Régulation, plutôt que prohibition, tel est le nouveau mot d'ordre.

Les bitcoins sont actuellement acceptés en paiement en ligne et hors ligne dans nombre de commerces et hôtels de toute la Russie. Le pays est au cinquième rang mondial avec 204.502 utilisateurs (devancé par les Etats-Unis, avec 1.133.272, la Chine, 368.004, l'Allemagne, 247.658, et le Royaume-Uni, 220.145.)

Sur Vkontakte, le site de réseau social le plus populaire de Russie, il existe un groupe dédié au Bitcoin qui compte plus de 16.000 membres. Le fondateur de VK, Pavel Durov, a fait l'éloge de la devise chiffrée, qu'il compare ironiquement à la monnaie ayant cours légal en Russie, le rouble :

Биткоины обеспечены вычислительной мощностью многочисленных майнеров, их количество ограничено.

Опасность биткоина для власть имущих состоит в том, что он мешает им остригать стадо через выпуск макулатуры под названием “национальная валюта”.

Les bitcoins sont garantis par la capacité de calcul de nombreux “mineurs”, et leur quantité est limitée.

Le danger des bitcoins pour le pouvoir des possédants consiste en ce qu'ils les empêchent de tondre le troupeau par la mise en circulation de papier recyclé sous le nom de “devise nationale.”

Les fans russes des bitcoins dialoguent sur plusieurs forums, tels que Bitcoin Security, qui attire plus de 13.000 blogueurs. Cette communauté dit vouloir éduquer le public à la monnaie numérique. La première conférence Bitcoin de Russie aura lieu le 23 avril 2014 a Moscou. En mai, l'Université Européenne de St Pétersbourg lancera un cours en ligne gratuit sur le Bitcoin. 

L'avenir de la monnaie numérique semble brillant en Russie.

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site