Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La censure oblige Navalny à quitter la plateforme de blogs LiveJournal

Images remixed by Andrey Tselikov.

Collage de Andreï Tselikov.

Le plus célèbre blogueur de Russie (ou bien, comme il se définit lui-même dans sa bio, “pourfendeur de la corruption, fils, mari, père”) a été contraint de quitter LiveJournal, la plateforme de blogs très populaire en Russie qui lui avait permis de se faire connaître. A cause de la censure du gouvernement, et en dépit des tentatives pour la contrer [en français], l'équipe d'Alexeï Navalny a du lancer un nouveau blog sur un site autonome, navalny.com. Comme Navalny se trouve encore en résidence surveillée, c'est sa femme qui gère techniquement ce blog. Selon son premier billet, ce blog se veut une tentative de relancer de zéro la relation avec les organismes de règlementation d'Internet, qui prétendent que le blog initial de Navalny contient des appels à des manifestations illégales. A l'heure où est rédigé cette brève, le contenu original n'apparaît pas sur le compte de Navalny sur LiveJournal, à l'exception des liens vers les posts sur le site navalny.com.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site