Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une association caritative russe dans la tourmente d'un plaisanterie sur Facebook

Judge Putin. Images remixed by Andrey Tselikov.

“Citoyen, vous avez été jugé et reconnu coupable… d'humour internet” Le juge Poutine. Montage d'Andrey Tselikov.

Le post sur Facebook qui a fait licencier un journaliste russe le mois dernier n'a pas fini de faire des vagues sur l'internet russe. RuNet Echo avait déjà rapporté [voir article sur Global Voices] qu'Alexandre Erenko, de Perm, s'est fait virer pour avoir re-posté un statut insolent demandant à Poutine d'envahir sa ville, comme il l'a fait pour la Crimée, afin d'y améliorer les conditions de vie. Paradoxalement, à l'époque, Roman Romaneko, l'auteur du billet d'origine [russe], était resté indemne. Ce qui n'a pas duré.

Deux semaines plus tard, le 17 mars 2014, Romanenko racontait [russe] que le gouverneur de la région de Vologodsk (où habite Romanenko) en personne a porté plainte contre lui auprès du procureur local à cause de sa blague. Romanenko a précisé que du fait de la plainte il était interrogé par un enquêteur du bureau du procureur, qui lui a demandé s'il avait des preuves que les conditions de vie dans la régions étaient aussi déplorables que son post laissait entendre :

Вопросы были такого плана: есть ли у вас факты и документы, свидетельствующие о развале сельского хозяйства? Ответы были такого рода – отъедьте на десять километров от Вологды и сами посмотрите.

Les questions étaient de ce niveau : avez-vous des faits et des documents attestant que l'agriculture locale est en ruine ? Les réponses étaient de ce genre — allez à dix kilomètres de Vologda et voyez vous-même.

Le désagrément n'a pas fait perdre à Romanenko sa bonne humeur, même s'il a noté que “le sens de l'humour est une qualité que devrait avoir un homme politique.” Ce genre de harcèlement, poursuit-il, pourrait donner à la région la réputation d'un endroit où on est “persécuté pour des plaisanteries.”

Un subtil avertissement que le pouvoir ne semble pas avoir entendu : deux semaines plus tard, le 4 avril, une organisation caritative de santé dirigée par Romanenko a rencontré des ennuis judiciaires, qui, dit-il [russe], sont à motivation politique :

Сегодня четыре сотрудника отдела областного УВД из отдела по борьбе с экономическими преступлениями начали оперативно-розыскные действия в отношении благотворительного фонда «Хорошие люди», который я возглавляю. Изъяты и вывезены все бухгалтерские документы. […] в стадию обострения все перешло после моего шуточного обращения к президенту о вводе войск в Вологодскую область.

Aujourd'hui, quatre collaborateurs de la section régionale du ministère de l'Intérieur pour la lutte contre la criminalité économique ont commencé à enquêter sur le fond caritatif “Les Bonnes Gens” que je dirige. Ils ont saisi et emporté toute la comptabilité. […] tout s'est exacerbé après mon appel burlesque au président d'envahir l'oblast de Vologda.

Quand Novaya Gazeta a couvert [russe] l'affaire quelques jours plus tard, les réseaux sociaux s'en sont emparés, y compris la populaire communauté d'information sur VKontakte Lentach [russe] (antérieurement gérée par Lenta.ru, puis transférée aux utilisateurs lorsque l'ancienne équipe éditoriale a quitté le journal). Novaya Gazeta a ensuite rapporté [russe] que cela a provoqué l'attaque de Lentach par une équipe de bots, après que M. Kouvchinnikov, le gouverneur de Vologodsk, eut claqué la porte de la communauté.

Les ennuis de Roman Romanenko ne font peut-être que commencer. Ioulia Arsenieva, également associée à l'association des “Bonnes Gens”, a écrit [russe] le 9 avril que les enquêteurs ont commencé à interroger des malades autrefois aidés par le fonds. En ce moment, dit-elle, ils convoquent des personnes à problèmes hématologiques, “ceux qui peuvent se déplacer sans aide.”

2 commentaires

  • […] Roman Romanenko rapporte que le gouverneur de Vologodsk en personne a porté plainte contre lui à cause de sa plaisanterie sur Facebook.Le post sur Facebook qui a fait licencier un journaliste russe le mois dernier n'a pas fini de faire des vagues sur l'internet russe. RuNet Echo avait déjà rapporté [voir article sur Global Voices] qu'Alexandre Erenko, de Perm, s'est fait virer pour avoir re-posté un statut insolent demandant à Poutine d'envahir sa ville, comme il l'a fait pour la Crimée, afin d'y améliorer les conditions de vie. …  […]

  • […] Roman Romanenko rapporte que le gouverneur de Vologodsk en personne a porté plainte contre lui à cause de sa plaisanterie sur Facebook. Le post sur Facebook qui a fait licencier un journaliste russe le mois dernier n'a pas fini de faire des vagues sur l'internet russe. RuNet Echo avait déjà rapporté [voir article sur Global Voices] qu'Alexandre Erenko, de Perm, s'est fait virer pour avoir re-posté un statut insolent demandant à Poutine d'envahir sa ville, comme il l'a fait pour la Crimée, afin d'y améliorer les conditions de vie. …  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site