Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Allemagne : le droit de vote aux municipales pour tous ?

Wahlen

Une électrice dépose son bulletin de vote dans une urne. Photo d'Alexander Hauk pour Bayernnachrichten.de, reproduite avec autorisation.

Les étrangers qui ne possèdent ni la nationalité allemande, ni la nationalité d'un État-membre de l'UE peuvent élire une commission d'intégration dans certaines communes allemandes. Ils ne disposent cependant d'aucun autre droit de vote. La ministre adjointe déléguée à l'Immigration, aux Réfugiés et à l'Intégration, Aydan Özoğuz, demandait le week-end dernier, dans une interview accordée à Die Welt, am Sonntag, l'octroi du droit de vote aux élections municipales à tous les étrangers résidant en Allemagne :

Chacun devrait pouvoir influer sur ce qui se passe dans son environnement immédiat. […] Le droit de vote aux élections municipales pour les étrangers qui vivent ici depuis longtemps constituerait un instrument très important. L'intégration va de pair avec la participation politique.

Le vice-président de la CDU Volker Bouffier a critiqué cette intervention qui fait du droit de vote aux municipales “un droit de vote de second rang.” Les étrangers venant de pays de l'UE peuvent déjà participer aux élections municipales en Allemagne, seuls les citoyens non-communautaires en sont exclus. La station de radio Funkhaus Europa se demandait sur Facebook, si cela est juste.

Jasmina Petrović a commenté:

Tout à fait, ce n'est pas juste du tout. Quand un étranger, par exemple, vit ici depuis 40 ans, paie ses impôts comme les autres, a vu naître et grandir ses enfants ici, etc., il est tout à fait normal de donner le droit de vote à cette personne, peu importe la nationalité qui est inscrite sur son passeport.

Tom Mix fait remarquer que l'identification à l'Allemagne est difficile quand on ne peut pas participer à la vie politique :

C'est incroyable de devoir discuter de cela. Il est évident que les étrangers doivent pouvoir voter, et pas seulement aux municipales !!! Sinon, comment les étrangers pourraient-ils s'identifier à l'Allemagne…

Darren Tafel estime qu'il est injuste de traiter les citoyens de la même manière quand il est question de leurs devoirs, mais pas de leurs droits :

J'espère qu'il s'agit d'une question rhétorique. Chaque individu qui vit en Allemagne est également concerné par les décisions politiques. Peu importe son origine. Si les étrangers sont responsables devant la loi comme les Allemands, pourquoi ne peuvent-ils pas voter comme les Allemands ?

Dennis Urra remarque qu'il y a une distinction entre étrangers communautaires et non-communautaires lors des élections municipales :

Soit tous les étrangers peuvent voter, soit aucun ne le peut. Qu'est-ce que c'est que cette manière de créer des étrangers de seconde zone ?

Sur Twitter, les utilisateurs commentent également la proposition de la ministre adjointe à l'Intégration :

Le président du FDP de Dudweiler Tobias Raab salue l'idée du droit de vote aux municipales pour tous sur Twitter :

Et la porte-parole d'Alliance 90/Les Verts d'Essen, Gönül Eğlence, de qualifier cette demande de proposition d'avenir :

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site