Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Des artistes ukrainiens encagent des Russes

A group of artists in Kiev has opened a new exhibit that many Russians are calling dangerously xenophobic. Yesterday, April 24, 2014, the “Ukrainian Cultural Front” presented four interactive installations intended to criticize Russia for its opposition to the EuroMaidan movement and its interventions in southeastern Ukraine. The most controversial exhibit (titled “Beware of Russians!”) featured three homely-looking men trapped behind a fence, dressed as stereotypical Russians. (One man wore a tracksuit, another donned military camouflage, and a third sat on a flattened cardboard box, playing the balalaika and begging for spare change.) Posted on different sides of the fence were signs like those one finds at a zoo, reading “Beware of Occupiers!” and “Please Do Not Feed!”  

Sur l'inscription : “Prière de ne pas nourrir !”

Un “Russe non qualifié,” qui fait la manche et boit ce qu'il gagne ?

Les “occupants étrangers” pris en pitié

L'exposition artistique était de si mauvais goût, semblent croire de nombreux Russes, que plusieurs blogueurs de RuNet les plus patriotes se sont contentés de reposter des photos de l'installation, sans prendre la peine de formuler leurs objections. Certes, de nombreux autres ont trouvé nécessaire d'expliciter les dangers de la russophobie. Le publiciste Dmitry Olshansky, dont les textes sur Facebook sont parmi les plus vigoureusement interventionnistes de la blogosphère russe, a écrit d'un ton menaçant que le “moteur” du conflit actuel entre la Russie et l'Ukraine repose entièrement sur “la certitude de l'Ukraine que les Russes ne répliqueront jamais à rien.”

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site