Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

COMMUNIQUÉ : Global Voices demande la libération de neuf journalistes en Éthiopie

Zone 9 bloggers in Addis Ababa. Photo by Endalk, used with permission.

Les blogueurs de Zone 9 à Addis-Abeba, tous arrêtés le 25 avril. Photo d'Endalk, publiée avec autorisation.

La communauté de Global Voices demande la libération de neuf journalistes arrêtés en Éthiopie.

Befeqadu Hailu, Abel Wabela, Atnaf Berahane, Mahlet Fantahun, Zelalem Kibret et Natnael Feleke (membres du collectif de blogueurs Zone 9) et les journalistes Asmamaw Hailegeorgis, Tesfalem Waldyes et Edom Kassaye ont été arrêtés les 25 et 26 avril 2014 à Addis-Abeba. Nous sommes profondément attristés d’annoncer que quatre d'entre eux – Hailu, Wabela, Kassaye et Kibret – sont traducteurs pour Global Voices.

Depuis 2012, le collectif Zone 9 œuvre pour encourager l’engagement civique et la critique concernant les questions sociales et politiques en Éthiopie. Malgré un contexte peu favorable, ils ont mis à profit leur droit à la liberté d’expression afin de promouvoir un dialogue et des débats pacifiques.

Global Voices est une communauté qui rassemble des blogueurs, des militants, des rédacteurs et des traducteurs de 137 pays. Le droit à la liberté d’expression est un des fondements de notre mission : partager des histoires du monde entier généralement passées sous silence et défendre le droit de tout individu à s’exprimer librement et sans peur. Nous sommes profondément indignés par cette violation manifeste du droit à la liberté d'expression de nos amis et extrêmement inquiets pour leur sécurité. Nous ne pouvons rester silencieux.

Bloguer n’est pas un crime. En ce 3 mai, Journée mondiale de la liberté de la presse, l’ensemble de notre communauté demande aux autorités éthiopiennes de libérer nos collègues et amis et tous les autres journalistes détenus en Éthiopie.

Si vous souhaitez associer votre nom ou votre organisation à ce communiqué, veuillez cliquer ici et l’ajouter à notre liste, que nous mettrons régulièrement à jour.

2 commentaires

  • […] « Nous sommes profondément indignés par cette violation manifeste du droit à la liberté d'expression de nos amis et extrêmement inquiets pour leur sécurité. »  […]

  • […] « Nous sommes profondément indignés par cette violation manifeste du droit à la liberté d'expression de nos amis et extrêmement inquiets pour leur sécurité. »  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site