Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Lancement imminent du projet “Amazônia” de Rising Voices

Grâce au soutien généreux d’Avina Americas, de la Fondation Avina et de la Fondation Skoll, Rising Voices [NdT: un projet de Global Voices qui vise à favoriser la diffusion de médias citoyens dans des régions où l'accès au web est jugé difficile] va pouvoir commencer à travailler directement avec les communautés de la région amazonienne qui souhaitent raconter leur histoire et entamer une présence active sur internet grâce aux outils informatiques. Via la compétition des micro-bourses et du programme de formation, nous allons financer et soutenir jusqu'à six projets dans toute la région, en aidant les lauréats à s'engager avec leur communauté dans le monde des médias informatiques citoyens, une manière de partager ce qui leur parait important en les mettent en relation avec les réseaux locaux, régionaux et mondiaux.

Amazonia, Brasil. Photo by Andre Deak and used under a CC BY 2.0 license.

L'Amazonie, Brésil. Photo: Andre Deak (sous licence CC BY 2.0).

Déforestation, chantiers d'infrastructure engagés avec peu ou sans  consultation préalable, menaces sur des formes de vies endémiques ne sont que quelques exemples des défis auxquels sont confrontées les communautés amazoniennes en Amérique du sud. Le bassin amazonien, région qui s'étend sur neuf pays sud-américains, est un thème récurent chez les universitaires, les chercheurs et les journalistes traditionnels, mais ces questions importantes sont aussi abordées dans les milieux citoyens en-ligne et sur les réseaux sociaux. Malgré tout, il reste encore beaucoup d'histoires qui méritent d'être contées, par les voix des communautés concernées, celles qui sont confrontées à ces réalités. 

Comme nous avons déjà pu le constater au cours de notre travail avec Rising Voices, les outils alternatifs d'internet donnent l'opportunité aux communautés locales de partager leurs récits grâce aux programmes d'aide à l'écriture. Des outils disponibles gratuitement et faciles d'utilisation sont accessibles partout sur internet et permettent aux citoyens lambda de se connecter au niveau local, régional et mondial.

S'il est vrai que beaucoup de communautés amazoniennes ne possèdent pas encore l'infrastructure minimum de télécommunication nécessaire pour entamer leur participation en-ligne, de plus en plus d'entre elles trouvent le moyen de communiquer sur internet. Des ONGs locales, des bibliothèques communautaires et des cybercafés donnent aux habitants de la région l'opportunité d'accéder au réseau grâce à une grandes variété d'appareils portables. Malgré l'augmentation du volume numérique produit dans cette région si diverse, un grand nombre de ces communautés souhaitent encore prendre part à la conversation en-ligne. 

Restez donc attentif à l'annonce officielle du top-départ de la compétition des micro-bourses, pendant le mois de mai, lorsque nous préciserons le processus d'éligibilité, de formation et d'inscription. Nous communiquerons ces informations sur notre liste d'e-mails, sur blog de Rising Voices et sur nos comptes Twitter (@risingvoices) et Facebook. Pendant ce temps, si vous travaillez déjà sur ou dans la région amazonienne et que participer à ce projet vous intéresse, ou même si vous connaissez des communautés susceptibles d'être intéressées, veuillez prendre la peine de remplir ce court formulaire d'information. Nous vous contacterons dès que l'appel à candidature sera lancé. 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site