Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

iDecolonize: Une revue des applications d'apprentissage des langues indigènes

Vous avez envie de discuter avec les Inuits dans leur langue maternelle ou de saluer un Māori en respectant les usages ? Il existe une application pour cela.

Les locuteurs de langues traditionnelles font le pari des technologies numériques mobiles dans l'espoir de préserver la diversité linguistique et d'encourager l'apprentissage de la langue au sein de leur communauté et dans le reste du monde.

On compte près de 6500 langues en danger pratiquées dans le monde, d'après le Hans Rausing Endangered Languages Project, dont la moitié au moins est menacée d'extinction dans les prochaines 50 à 100 années. Les langues indigènes restent sous-représentées dans les espaces numériques, qu'il s'agisse d'Internet ou des logiciels téléchargeables et des médias sociaux tels que Facebook.

Toutefois, opter pour les nouvelles technologies n'est pas forcément synonyme de l'abandon de sa culture traditionnelle. De nombreuses communautés traditionnelles se sont regroupées avec des développeurs afin de concevoir des applications mobiles susceptibles d'inciter les utilisateurs à consolider leurs compétences dans leurs langues maternelles. Ces applications mobiles ne pourront pas, à elles seules, “sauver” les langues en péril, comme on peut parfois le lire dans les grands titres ; les efforts de préservation culturelle dépendent de bien plus que de simples lignes de code. En revanche, les applications peuvent jouer un rôle d'outil dans un éventail d'efforts en faveur de la préservation des langues.

La liste ci-après, même si elle n'a pas de prétension à l'exhaustivité, souligne les caractéristiques de différentes applications mobiles portant sur les langues indigènes. Elles peuvent aider les communautés à conceptualiser les options qui leur sont offertes afin de développer leurs propres appications mobiles. Vous pouvez télécharger ces applications en cliquant sur les noms ci-après.

 

Applications phares

Capture d'écran 2013-06-24 at 07.38.58

Nom de l'application : Tusaalanga

Type d'application : Cours de langue

Langue : Inuktitut

Localisation de la langue : Est du Canada

Points forts : cinq dialectes en option, tableau des syllabes, index grammatical complet, dialogues riches

Description : Cette application remarquable répondra aux attentes des utilisateurs s'intéressant sérieusement à apprendre cette langue. Ils peuvent tout d'abord choisir un dialecte parmi les cinq différents dialectes Inuktitut, ce qui évitera de dire qujannamiik en Iqaluit ou nakurmiik en Igloolik. L'application offre par ailleurs des leçons reposant sur un dialogue enregistré et sur sa transcription. Ils peuvent réviser une liste de vocabulaire thématique et un index grammatical relatifs à chaque leçon. Le glossaire personnel leur permet d'enregistrer et de stocker des mots qu'ils jugent importants. Les tableaux des syllabes et des sons les aident à décomposer la prononciation et à maîtriser les syllabes. Même si les débutants peuvent se sentir perdus en présence des manuels de grammaire de type manuel d'enseignement, cette application est l'une des plus complètes qui soient, en dépit du fait qu'elle est assez peu interactive. Les éléments de style présentent des éléments empruntés à la culture Inuit.

Points faibles : Les fichiers, très volumineux, peuvent ralentir le lancement initial ; par ailleurs, les textes, denses, ne sont pas l'idéal dans l'optique d'un apprentissage interactif visuel.

 

Sharing The Dreaming App Screen

Nom de l'application : Sharing The Dreaming

Type d'application : Guide numérique sur la culture

Langue : Nyoongar

Localisation de la langue : Région Ouest de l'Australie

Points forts : Récits d'histoire sur le temps du rêve (Dreamtime), explication de la symbolique des motifs aborigènes, explication des saisons

Description : Cette application offre bien plus qu'une application d'apprentissage des langues au sens strict. Elle débute, à la manière d'une visite rendue à une communauté aborigène, par une reconnaissance du pays, en demandant aux utilisateurs de reconnaître le peuple traditionnel Nyoongar. Bien que la partie de l'application consacrée à la langue ne comporte qu'un inventaire modeste assorti d'enregistrements audio de mots nyoongar, le plus intéressant concerne sans doute les sections dans lesquelles les utilisateurs sont guidés dans le Nyoongar Dreaming, les symboles artistiques et les saisons. La section Dreaming comporte neuf histoires racontées en anglais, complétées par des transcriptions et de magnifiques représentations d'art figuratif. Cette application holistique guide les utilisateurs à travers des aspects centraux de la culture et des traditions locales aborigènes en utilisant une interface claire autorisant une navigation aisée.

Points faibles : Dictionnaire de langue limité

 

Capture d'écran Iwaidja 2

Nom de l'application : Ma!iwaidja

Type d'application : Dictionnaire interactif et recueil d'expressions

Langue : Iwaidja

Localisation de la langue : Île Croker, Australie

Points forts : Recueil d'expressions complet enrichi par la phonétique et l'audio, fonction de création de phrases

Description : Cette application compacte astucieuse était très attendue, s'agissant d'une langue qui n'est pratiquée que par 200 locuteurs. Le dictionnaire interrogeable comporte une fonction d'autocomplétion à mesure que vous saisissez les lettres, et permet d'effectuer des recherches soit en anglais soit en iwaidja. La section relative aux expressions (“Phrases”) propose des conversations pratiques disponibles en anglais, en iwaidja et en mode translitéré destiné à aider à prononcer correctement. Les expressions sont à la fois complètes et utiles. (“Kanayanjing ba warrkbi rurlukba ijalkud burruli! — Regarde l'homme. C'est un grand danseur !”) L'outil de création de phrases se présentant sous la forme d'une machine à sous permet aux utilisateurs de combiner différents éléments de langue (pronom possessif, nom, quantité) de manière à obtenir les structures syntaxiques (quel affixe s'accorde avec tel sujet et comment exprime-t-on le pluriel au lieu du singulier ?). On apprend sur le site Web des créateurs de l'application qu'une nouvelle version devrait sortir prochainement.

Points faibles : Les fonctions limitées de l'utilitaire de création d'expressions pourraient être plus utiles en incluant des verbes. Certains échantillons audio ne sont pas exploitables.

 

Capture d'écran My Cree 2

Nom de l'application : My Cree

Type d'application : Flash cards interactives

Langue : Cree

Localisation de la langue : Canada

Points forts : Fonction de mots associés, vidéos de musique cree

Description : La première impression que donne cette application est d'être plutôt impressionnante visuellement. Elle fournit toutefois une foule d'informations une fois que l'on s'est familiarisé avec la présentation. La section Basics considère séparément les consonnes et les voyelles utilisées en cri. La fonction Words comporte des flashcards accessibles en anglais, en cri et audio. L'utilisateur peut tester ses connaissances avec un quiz dans chaque catégorie. Les expressions sont donc accompagnées du son et détaillent les mots-clés et le vocabulaire associé, ce qui s'avère utile de manière à éviter que les apprenants ne confondent des termes et des expressions similaires. Les quatre vidéos de musique cri constituent une grande surprise et l'une des particularités les plus remarquables de cette application. Elles amuseront tous les utilisateurs !

Points faibles : Fichier très volumineux, risquant de paraître surchargé sur un petit écran.

 

Capture d'écran Anindilyakwa

Nom de l'application : NT Languages – Anindilyakwa

Type d'application : Flashcards interactives avec signes de la main

Langue : Anindilyakwa

Localisation de la langue : Groote Eylandt, Australie

Points forts : Vidéos embarquées de signes de la main aborigènes

Description : Cette application est conçue comme un outil bilingue présentant un vocabulaire quotidien en Anindilyakwa et en anglais, présenté simplement et efficace sous forme de flashcards. Elle présente une fonction unique, avec l'inclusion de vidéos et de signes de la main traditionnels utilisés par les Aborigènes. Même si les utilisateurs ne vont sans doute pas améliorer leur maîtrise de la langue avec cette application, ils auront la possibilité d'apprendre des expressions type qui pourront leur être utiles lorsqu'ils séjourneront à Groote. Les signes de la main, une alternative à la langue parlée, basée sur un code manuel, ont tendance à se perdre au sein des communautés aborigènes. Dans ces conditions, l'application contribue à préserver une partie de ce mode de communication en recul.

Points faibles : Glossaire plutôt restreint, application ne convenant pas pour un apprentissage systématique de la langue.

 

Capture d'écran Kura 1

Nom de l'application : Kura

Type d'application : Jeux interactifs

Langue : Māori

Localisation de la langue : Nouvelle-Zélande

Points forts : Jeux interactifs destinés aux locuteurs intermédiaires; option permettant d'affronter d'autres joueurs.

Description : Cette application vise un niveau critique de locuteurs qui sont généralement négligés : les locuteurs qui sont déjà avancés en Māori. Il arrive souvent que les jeunes locuteurs indigènes manquent de confiance dans leurs compétences ou combinent des éléments de leur langue maternelle avec des éléments de leur langue dominante. L'équipe responsable de Kura Māori souhaite encourager ces locuteurs à apprécier et à consolider leurs compétences en la matière. L'application comporte de nombreux jeux interactifs originaux, organisés en suivant une progression afin de permettre aux utilisateurs de progresser dans la maîtrise de la langue. Ils peuvent personnaliser un avatar numérique et se mesurer à des amis ou à d'autres utilisateurs.

Point faible : Le fichier de l'application est extrêmement volumineux et une connexion Internet est nécessaire pour réaliser la première installation. Cette application n'est pas adaptée aux débutants en maori.

 

IMG_1870

Nom de l'application : Hika lite

Type d'application : Interactive Créateur d'expressions

Langue : Māori

Localisation de la langue : Nouvelle-Zélande

Points forts : Créateur d'expressions combinées avec des options de voix d'homme et de femme

Description : Cette application est très ludique. Elle comporte douze catégories de vocabulaire comme “les jours de la semaine” ou bien le “protocole spirituel”. L'utilisateur peut cliquer sur un bouton pour en savoir plus sur ces catégories dans le contexte de la culture māori. Après avoir sélectionné une catégorie, les utilisateurs accèdent à un écran comportant quatre sections (parties du discours), dans lesquelles les utilisateurs passent le doigt pour changer d'expressions et créer des phrases. Les utilisateurs peuvent cliquer pour écouter individuellement la partie audio de chaque section ou pour exécuter la phrase en entier. L'application permet aux utilisateurs de partager par SMS ou par email les expressions qu'ils viennent de formuler.

Points faibles : L'application ne convient pas pour un apprentissage systématique de la grammaire.

 

Capture d'écran Inuvialuktun 3

Nom de l'application : Inuvialuktun One

Type d'application : Cours de langue interactif

Langue : Inuvialuktun (Territoires du Nord-Ouest, Canada)

Développeur : Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et Inuvialuit Cultural Resource Centre (avec le soutien de Thornton Media Inc.)

Points forts : quiz de lecture, d'écriture et d'écoute, photos de membres actuels de la communauté intégrées au design.

Description : Les quiz de lecture, d'écriture et d'écoute de l'application d'Inuvialuktun, les jeux, une base de données interrogeable, et une fonction d'enregistrement de votre voix. Cette application comporte des catégories pratiques telles que les salutations, les commandes et les couleurs. Elle propose par ailleurs des jeux et des quiz destinés à aider les apprenants à maîtriser de nouveaux mots. Thorton Media encourage les clients à devenir eux-mêmes des développeurs. Thorton ne conserve pas les droits sur la propriété culturelle. Vous pouvez en savoir plus sur le processus en 4 étapes de création d'application de Thorton Media en suivant ce lien.

 

Capture d'écran 2013-06-24 à 09.45.00Nom de l'application : FirstVoices Chat

Type d'application : Application de texte multilingue

Langue : Multiple

Description : FirstVoices, une société canadienne, joue un rôle pionnier dans le rapprochement des locuteurs de langues indigènes avec des médias populaires écrits (Facebook, Gmail) dans leur langue maternelle. On apprend ainsi que FirstVoices Chat est un application de texte “multilingue utilisable au clavier et donnant accès à plus d'une centaine de langues indigènes. Cette application a été développée en réponse aux jeunes des Premières nations, souhaitant communiquer dans leurs langues respectives à l'aide des médias sociaux.” L'application prend en compte les langues pratiquées au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis. FirstVoices a aidé au développement d'une application de dictionnaire bilingue pour douze langues indigènes parmi lesquelles le Haida, le Tsilhqot'in, le Sliammon (Comox), le Halq'eméylem et d'autres. Ces applications de base comportent des listes de mots, des sons ainsi que des photos.

 

Capture d'écran 2013-06-24 à 09.46.58Nom de l'application : SimiDic Aymara Quechua Guaraní

Type d'application : Dictionnaire trois en un

Langues : Aymara, Quechua et Guaraní

Localisation de la langue : Amérique du Sud

Description : La plupart des développements d'applications mobiles indigènes ont été conçues à ce jour pour des langues indigènes situées aux États-Unis, au Canada ainsi qu'en Australie/Nouvelle-Zélande. SimiDic, pour sa part, projette de numériser les langues indigènes de la région des Andes et de l'Amazone en Amérique du Sud, qui sont des langues négligées par le secteur des technologie de l'information et de la communication (TIC). Vous pouvez télécharger des dictionnaires interrogeables pour les trois langues précitées, qui seront utiles pour les travailleurs communautaires, les chercheurs voire les touristes. Les promoteurs de ce projet réalisent par ailleurs un excellent travail en traduisant FireFox et d'autres logiciels dans ces langues indigènes.

Points faibles : Absence de fonctions interactives ou de son.

 

 

Applications supplémentaires

 

Nom de l'application : Yugambeh

Type d'application : Dictionnaire interactif et recueil d'expressions

Langue : Yugambeh (Queensland, Australie)

 

Nom de l'application : Ojibway

Type d'application : Liste thématique de mots

Langue : Anishinaabe (Canada et États-Unis)

Note : Ogoki Learning Systems a publié l'intégralité de son code source de manière à permettre à d'autres communautés indigènes de créer leurs propres applications à l'aide du modèle Ojibway. Il s'agit d'une option extrêment appréciable pour les communautés qui ne disposent pas du support technique pour développer leur propre application à partir de zéro. L'application Blackfeet Language (ci-après) a utilisé le script Ogoki.

 

Nom de l'application : Blackfeet Language

Type d'application : Liste thématique de mots

Langue : Nitsipowahsin (Montana, États-Unis)

 

Nom de l'application : Konkow Toddler

Type d'application : Jeu pour enfant

Langue : Konkow (Californie, États-Unis)

 

Nom de l'application : Navajo Toddler

Type d'application : Jeu pour enfant

Langue : Navajo/Diné (Sud-Ouest des États-Unis)

 

Nom de l'application : Dakota free (free) / Dakota One ($9.99)

Type d'application : Cours de langue interactif

Langue : Dakota (principalement Nord et Sud Dakota, États-Unis)

 

Nom de l'application : Ho Chunk (Hoocąk) Langue américaine native

Type d'application : Cours de langue interactif

Langue : Hoocąk (principalement Wisconsin et Minnesota, États-Unis)

 

Nom de l'application : Writing Cherokee

Type d'application : Outil d'apprentissage des syllabes du cherokee à l'écrit

Langue : Cherokee script (Oklahoma)

 

Nom de l'application : Cherokee Lite (free) / Cherokee Native American Language Basic ($9.99)

Type d'application : Liste thématique d'expressions et de mots

Langue : Cherokee (Oklahoma)

 

Nom de l'application : iCherokee

Type d'application : Flashcards interactives

Langue : Cherokee (Oklahoma)

 

Nom de l'application : Yati

Type d'application : Dictionnaire audio

Langue : Tlicho Dene (Territoires du Nord-Ouest – Canada)

 

Nom de l'application : Iñupiat Wordfinder

Type d'application : Dictionnaire

Langue : Iñupiaq du versant Nord du Yukon

 

Voici une liste (pdf) énumérant différentes applications de langues indigènes couvrant la région des Territoires du Nord-Ouest.

 

Comme nous l'avons vu ci-dessus, la conception d'applications de langues indigènes peut être réalisée de différentes manières. Lorsqu'ils créent une application, les développeurs et les communautés doivent garder à l'esprit les utilisateurs visés : l'objectif est-il de former des personnes non-indigènes à une langue indigène, les utilisateurs ont-ils accès à un vocabulaire pertinent et adapté culturellement ? Si l'objectif est de faire renaître une langue au sein des communautés, les personnes sur place ont-elles accès aux technologies mobiles requises et à Internet ? Ont-elles été informées à propos de l'application, sa finalité et ses fonctions ? Le plus important – ont-elles contribué à sa conception ?

Ces questions contribuent à modérer les attentes concernant la capacité de la technologie à faire revivre une langue, par ses propres moyens. Les applications présentées plus haut n'en constituent pas moins un effort modeste visant à assurer la représentation des voix indigènes sur les technologies mobiles dans le monde entier.

Une version de ce billet a été publiée initialement sur le blog de Rachael Petersen, Global Native Networks.

2 commentaires

  • […] Vous avez envie de discuter avec les Inuits dans leur langue maternelle ou de saluer un Māori en respectant les usages ? Il existe une application pour cela.Les locuteurs de langues traditionnelles font le pari des technologies numériques mobiles dans l'espoir de préserver la diversité linguistique et d'encourager l'apprentissage de la langue au sein de leur communauté et dans le reste du monde.  […]

  • […] Vous avez envie de discuter avec les Inuits dans leur langue maternelle ou de saluer un Māori en respectant les usages ? Il existe une application pour cela. Les locuteurs de langues traditionnelles font le pari des …  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site