Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Taïwan : les enfants peuvent-ils eux aussi manifester contre le nucléaire?

A baby sleeping in the anti-nuke protest on April 27 2014. The yellow banner said 'Stop the 4th nuclear power plant and give the right back to the people.' Photo by Instagram user vincentkensei. CC BY-NC 2.0.

Un bébé endormi à la manifestation anti-nucléaire du 27 avril.  Sur le ruban jaune on peut lire, “Arrêtez la quatrième centrale nucléaire, redonnez ses droits au peuple”” Photo de l'utilisateur Instagram vincentkensei. CC BY-NC 2.0

[Tous les liens renvoient à des articles en chinois.]

Le 28 avril à 3 heures du matin, les policiers taïwanais ont utilisé des cannons à eau pour déloger des manifestants anti-nucléaire. Dans la foule, de nombreux enfants étaient présents.

 Certains manifestants, qui protestaient ce jour-là contre la construction d'une quatrième centrale nucléaire sur l'île, étaient en effet venus avec leurs fils et filles. Des contrôles de sécurité sont en cours dans la centrale, et elle ne sera mise en service qu'à l'issue d'une réponse positive au référendum à venir.

Plusieurs éditorialistes se sont insurgés dans les journaux, taxant le comportement des parents d’irresponsable et les accusant de mettre leurs enfants en danger.

Mais les parents en question se sont défendus, rejetant la faute sur les policiers et parlant du droit des enfants à être eux aussi entendus:

清晨三點,警方開始從重慶南路那頭推進,現場民眾圍成很厚的人牆,試圖阻擋警察,不斷大喊帳棚有小孩,帳棚裡本來是有小孩,他們已經睡了,當時現場指揮官並未派出員警或是女性員警前來做柔性勸離,卻堅持以噴水車驅離,手持盾牌與警棍的警察也步步逼近,這些舉動讓擋在前頭奮力阻擋的反核民眾很驚恐,水車最後非常靠近,我們在民眾隔開的人牆護送下離開忠孝西路到一旁的人行道上,看到帳棚被警察一把舉起,直接用力甩開丟到隔壁車道,事先並沒有確認帳棚裡還有沒有人?

La police a commencé l'éviction à 3 heures du matin, et de nombreux manifestants ont formé un mur devant nous pour tenter de les en empêcher. Ils ne cessaient de crier qu'il y avait des enfants endormis dans les tentes. Le commandant de police a tenu à utiliser les canons à eau sans demander au préalable que des officiers escortent les enfants hors de portée des canons à eau. La tension est montée quand des policiers munis de boucliers et de matraques se sont approchés, et que le camion à eau s'est avancé. Les manifestants en première ligne ont alors formé un bouclier humain et nous ont escortés sur le trottoir de ZhongXiao West Road. Nous avons vu les officiers renverser nos tentes et les jeter dans une allée sans même vérifier s'il y avait encore des gens à l'intérieur.

我們在忠孝西路上靜坐的時候,有位六歲的小孩說,「我好希望政府跟在那些警察的後面噢,這樣他們就可以聽到我們的聲音,知道我們想要什麼、不要什麼。」孩子的願望多麼微薄,他只希望政府能在現場,但我要說的是,政府不應該站在警察的後面,應該站在警察的前面來傾聽兒童的心聲。.

Nous étions assis dans ZhongXiao West Road, et un enfant de six ans m'a dit : “J'espère que le gouvernement est venu avec ces officiers de police, comme ça ils pourront entendre nos voix et savoir ce que nous voulons et ne voulons pas.” C'est un si humble espoir de la part de cet enfant, il veut seulement que le gouvernement soit là. J'aimerais dire ceci : le gouvernement ne devrait pas se cacher derrière les policiers. Il devrait plutôt être devant eux, et écouter les paroles des enfants.

Parmi ceux qui étaient venus à la manifestation avec leurs enfants, on compte de nombreux membres de l'Association Taïwanaise pour la Participation Parentale dans l'Éducation. Shih-Che Lo, un membre de l'association, a expliqué pourquoi il soutient les parents qui prennent part aux manifestations avec leurs enfants:

The protesting mother brought her kid away from the police and water cannons. Photo by twitter user siegfy and retwitted by gjtaiwan. CC BY-NC 2.0.

Une manifestante emmène son bébé loin des policiers et des canons à eau. Photo de l'utilisateur Twitter user siegfy, retwittée par gjtaiwan. CC BY-NC 2.0

批評者說親子共學沒有站在小孩的立場想,出於他們對小孩的某些想像。這種想像看起來有兩個重點:(1)小孩很衰弱(需要被保護);(2)小孩沒有,或只有很低的理解力。

Nos détracteurs disent que l'association ne se met pas à la place des enfants. Mais c'est parce qu'ils ont une certaine vision de ce que les enfants devraient être. Il partent du principe que : (1) les enfants sont faibles (et doivent donc être protégés), et (2) les enfants n'ont pas, ou trop peu, d'intelligence pour bien comprendre le monde.

把小孩的未來納入視野,一種不同的想像就出現了:(1)小孩雖然很衰弱,但他得慢慢學會堅強起來,有力量去抵抗;(2)小孩雖然理解力還不是很強,但他可以從現在開使學習思考,並且把思考當成一種習慣。

Si l'on considère les enfants comme notre futur, une autre vision s'impose : (1) oui, ils sont faibles mais peuvent apprendre à s'endurcir et ont assez de force pour résister, et (2) même si leur capacité de compréhension n'est pas maximale, ils peuvent dès à présent apprendre à réfléchir et faire de la réflexion une habitude.

Ninjiatext, un blogueur qui se préoccupe de questions d'éthique, a également abordé le sujet :

多數的父母應該會這樣認為:基於保護難度的問題,我可能不會帶小孩接近衝突現場。
但這種直覺的倫理判斷也會排除一些人:老人、身心障礙者。他們也難以保護自身的安全,難道他們就不能去現場抗爭嗎?坐輪椅吊點滴的就不能在第一線嗎?這似乎會排除他們的一些基本權力。

La plupart des parents pensent qu'il est difficile de protéger son enfant en cas d'affrontements, et c'est pourquoi ils ne les emmènent pas aux manifestations. Mais ce genre de réaction intuitive exclut également d'autres catégories, comme les personnes âgées ou les handicapés. Ceux qui ne peuvent pas se protéger eux-mêmes devraient donc s'abstenir de participer à des manifestations ? Et les personnes en fauteuil roulant ou sous intraveineuse ne pourraient donc pas être en première ligne ? Ce genre de raisonnement les prive de leurs droits essentiels.

 

E Ting Ying étaient aux côtés de plusieurs enfants le matin de l'éviction, et elle décrit leur attitude:

The protesters occupied ZhongXiao West Road.Photo by Instagram user deception. CC BY-NC 2.0.

Les manifestants occupent ZhongXiao West Road. Photo de l'utilisateur Instagram deception. CC BY-NC 2.0

我相信每個孩子在現場,都曾感覺到不安和害怕,正如每一個在現場的大人一樣。畢竟這就是政府與警察想要傳遞給我們的。
但孩子一點都不脆弱,也並非大人所想的,他們什麼都不懂。
這是一群在愛與尊重當中長大的孩子,他們是帶著對於這些事的了解,來到這裡。
知道自己為什麼在這裡,就有力量面對害怕。

Je pense que les enfants présents ressentaient de l'insécurité et de la peur, tout comme les adultes. Après tout, c'est exactement ce que la police et le gouvernement voulaient.

Néanmoins, les enfants ne sont pas aussi vulnérables ou ignorants que les adultes aimeraient le croire.

Ces enfants grandissent dans un climat d'amour et de respect. Ils sont venus à la manifestation car ils sont au courant des événements actuels. Et s'ils savent pourquoi ils sont venus, ils ont aussi le courage de surmonter leur peur.

Wei-Han Huang, un journaliste présent sur les lieux, a quant à lui fait part de sa réaction à la vue des enfants accompagnant leurs parents :

我知道,我懂,我也不贊成讓孩子有一點點,身陷危險的機會。但大家有沒有想過?【核能】也可能讓台灣的孩子們,身陷危險之中。

Je sais, et je comprends, que nous ne devrions pas exposer nos enfants à des dangers potentiels. Mais avez-vous réfléchi à cela? Une centrale nucléaire de plus à Taïwan exposerait également ces enfants à un grand danger.

1 commentaire

  • […] Un bébé endormi à la manifestation anti-nucléaire du 27 avril. Sur le ruban jaune on peut lire, “Arrêtez la quatrième centrale nucléaire, redonnez ses droits au peuple”" Photo de l'utilisateur Instagram vincentkensei.  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site