Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Des déportés de retour en Mauritanie doivent payer un loyer pour vivre sur leurs propres terres

Une manifestation contre la discrimination en Mauritanie. Source: blog.slateafrique.com

Selon les propos de Maître Schéhérazade Zerouala ,recueillis par Ibou Badiane, lors d'une interview publiée sur le site saheljournal.info à propos de la situation des noirs de retour en Mauritanie après leur exil forcé des années '80, suite aux déportations vers le Sénégal de milliers de noirs: 

Des milliers de familles vivent à l’intérieur de la Mauritanie dans des situations d’extrême détresse tel qu’exposé aujourd’hui par les intervenants. Il s’agit de personnes déportées lesquelles, à la suite de la Décision de la Commission africaine des Droits de l’Homme et des Peuples de mai 2000, ont pu, après bien des vicissitudes, revenir en Mauritanie. Ces personnes vivent dans la précarité la plus totale. Toujours privées de leur nationalité, apatrides dans leur propre pays, elles n’ont toujours pas le droit à l’enregistrement des naissances et de tous autres événements de la vie, mariage, décès… Ce qui est une simple formalité dans d’autres pays, relève, ici, du parcours du combattant. Ces déportés n’ont pas accès à ce qui me semble fondamental : l’éducation ni pour eux, ni pour leurs enfants. Ils n’ont pas le droit non plus de participer à la vie publique de leur pays. Ils n’ont pas accès à la propriété, ni à l’emploi. Pire, ils ne peuvent prétendre récupérer les biens dont ils ont été dépossédés. De retour “chez elles”, des familles entières ont dû louer leurs propres logements, s’établir sur leur propres terrains, en qualité de … locataires.
Cette situation est très préoccupante. C’est plus grave que ce que l’on pourrait penser.

2 commentaires

  • […] Selon les propos de Maître Schéhérazade Zerouala ,recueillis par Ibou Badiane, lors d'une interview publiée sur le site saheljournal.info à propos de la situation des noirs de retour en Mauritanie après leur exil forcé des années '80, suite aux déportations vers le Sénégal de milliers de noirs: Des milliers de…  […]

  • […] Selon les propos de Maître Schéhérazade Zerouala ,recueillis par Ibou Badiane, lors d'une interview publiée sur le site saheljournal.info à propos de la situation des noirs de retour en Mauritanie après leur exil forcé des années '80, suite aux déportations vers le Sénégal de milliers de noirs …  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site