Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Autres abdications dans l'histoire de l'Espagne

A la suite de l'abdication annoncée de Juan Carlos, roi d'Espagne, Adrián Yánez retrace l'histoire [es] et les autres abdications du Royaume d'Espagne :

Carlos I era el nieto de los Reyes Católicos. Fue el hombre más poderoso de su época y en 1556 decidió abdicar. Dejó a su hijo Felipe II la Corona de España. A su hermano Fernando lo postuló como emperador del Sacro Imperio. Después de eso se retiró al monasterio de Yuste, donde lloró la pérdida del amor de su vida, su esposa Isabel.

Charles I était petit-fils de Rois catholiques. Bien qu'homme le plus puissant de son époque, il décida en 1556 d'abdiquer. Il laissa la Couronne d'Espagne à son fils Philippe II et nomma son frère Ferdinand en tant qu'empereur du Saint-Empire. Il se retira ensuite dans un monastère de Yuste où il pleura la perte de l'amour de sa vie, sa femme Isabella.

Si vous souhaitez en savoir plus sur d'autres abdications des rois d'Espagne, lisez l'intégralité du billet sur le blog [es] d'Adrián.

Cette brève datée du 2 juin 2014 fait partie du cinquième #LunesDeBlogsGV [le Lundi des blogs sur GV].

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site