Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les djihadistes ont pris Mossoul, deuxième plus grande ville d'Irak

Thousands of Iraqis flee their homes as Mosul falls under ISIS control today. Photo source: Twitter user @mohsinani

Des milliers d'Irakiens fuient Mossoul tombé sous le contrôle de l'EIIL aujourd'hui. Source photo : compteTwitter de @mohsinani

Mossoul, la deuxième plus grande ville d'Irak, est tombée aujourd'hui aux mains des insurgés islamistes (10 juin). Selon les informations, il s'agit de militants de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), une scission d'Al Qaida, qui combat aussi en Syrie.

Les combats pour la ville ont mis sur les routes des milliers d'Irakiens. Sur Twitter, la blogueuse irakienne Maryam Al Dabbagh, qui se trouve dans les Emirats Arabes Unis, relate les tribulations de sa famille au long de l'épreuve.

Voici ses tweets du 7 juin :

Mossoul sous le feu. On entend des explosions et des tirs dans plusieurs quartiers et les média internationaux n'en parlent pratiquement pas.

On voit circuler sur les plate-formes de médias sociaux plusieurs campagnes de solidarité pour sensibiliser sur la situation à Mossoul

La blogueuse relève des actes de bienveillance :

Rapporté que les hôtels de Mossoul ouvrent leurs portes pour héberger les familles déplacées à Ninive

Les boulangeries dans les quartiers d'(Adan, Al thubbat et al sukkar) distribuent gratuitement du pain à Mossoul Ninive

Alors que les combats se poursuivent pour la ville, les tweets de Maryam Al Dabbagh s'adressent à sa famille, restée en Irak :

Je n'ai pas vu mes parents scotchés ainsi à la télé depuis 2003. Je prie pour la sécurité de ma famille et des Irakiens à Mossoul et en Irak.

Elle compare avec les combats en cours dans la Syrie voisine :

Les récits des médias embrouillent les masses en ce moment en Irak. Mêmes schémas que la guerre syrienne

Et de se remémorer l'histoire récente à la recherche de comparaison pour la terreur qui a saisi sa ville natale :

Cet exode est une première dans l'histoire de Mossoul, même en 2003 la ville n'a pas connu de telles extrémités.

Le 9 juin, ses tweets prennent une autre tournure. Elle rapporte :

Infos de la famille à Mossoul qu'il n'y a plus d'électricité. Coupure totale. 

Bientôt, sa famille prend la décision de se joindre aux milliers de gens qui fuient la ville :

[La] famille évacue ses foyers à Mossoul. 

Et…

Les informations confirment que dans quelques heures la ville tombera complètement sous le contrôle des insurgés en armes. L'armée a fui ce matin

Ses tweets d'aujourd'hui montrent sa famille perdue du côté de la frontière kurde. Elle explique :

La famille coincée en voiture à la frontière vers Duhook, aucune voiture ne peut passer. On rapporte que des tentes sont préparées pour les déplacés

La zone d'Al Kharez sur la frontière vers Irbil complètement bouclée. Chaos ! Lignes téléphoniques coupées. Les gens sont coupés du monde.

Pendant ce temps, elle essaie de s'y retrouver dans les informations contradictoires :

Le premier ministre kurde dit que le Kurdistan est ouvert aux réfugiés de Mossoul. Mais les informations des Irakiens sur place affirment que les frontières sont fermées

Zaid Benjamin est devant son poste et est surpris que la télévision irakienne passe une chanson au moment où la deuxième plus grande ville du pays tombe aux mains des djihadistes :

Le journaliste Hassan Hassan commente :

La télévision publique irakienne passe un entretien avec le chanteur Abdulhusain Allami pendant que Bagdad perd le contrôle d'une deuxième ville

Le monde arabe suit le chaos des yeux.

A Bahrein, Huda Al Mahmood s'interroge [arabe] :

Une nouvelle catastrophe tombe sur le monde arabe. Je ne pense pas que le contrôle de Mossoul par Al Qaida aide qui que ce soit. Où sont donc toutes les actions du contre-terrorisme ?

Le Palestinien Maath Musleh demande :

L'EIIL libère 2725 détenus d'une prison de Mossoul. Combien s'engageront dans l'EIIL ?

Et le journaliste saoudien Jamal Khashoggi de formuler l'évidence :

L'EIIL prend le contrôle de Mossoul. Je suppose que cette nouvelle aura des répercussions hors d'Irak

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site