Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le “reggaeton” dénigre-t-il les femmes ?

8decada10

Source image : compte Twitter de la campagne @Usa_larazon.

(Les liens de cet article sont en espagnol.)

Un groupe de photographes colombiens se mobilisent contre le “reggaeton”. Ils affirment que huit femmes sur dix qui écoutent ce genre musical populaire en Amérique Latine se sentent maltraitées. Pour illustrer leurs propos, ils ont créé des images graphiques à partir de certaines paroles parmi les plus frappantes.

“Si tu étais un clou et moi un marteau, j'aimerais te CLOUER”

Selon le site Web mexicain Noticaribe, les photographes ont lancé la campagne “Utilise la raison” car :

Las letras [del reggaetón] contienen cierta dosis de contenido sexual y violencia, muchas veces la mujer es tratada y vista como un objeto. Frases como “pa” que se lo gozen [sic], pa” que se lo rozen [sic]” o “a ella le gusta que le den duro y se la coman”, entre otras. Un grupo de personas se unieron para fomentar una campaña con cuatro afiches donde muestra la violencia en las letras del reggaetón. El objetivo de la campaña “Usa la razón”, es generar conciencia en las mujeres que escuchan este género musical y así sean conscientes del papel que protagonizan en él.

Les paroles (du reggaeton) contiennent une certaine dose de sexe et de violence, dans de nombreux cas la femme est traitée et considérée comme un objet. Des phrases telles que “pour qu'on en jouisse, pour qu'on la touche” ou “elle aime quand c'est dur, elle aime être mangée”… Des personnes se sont regroupées pour lancer une campagne avec quatre affiches illustrant la violence des paroles du reggaeton. L'objectif de la campagne “Utilise la raison” est de créer une conscience chez les femmes qui écoutent ce style musical et qu'elles se rendent compte du rôle qu'elles y jouent.

Le reggaeton [fr] est un style musical né en Amérique Latine et dans la Caraïbe, dérivé du reggae jamaïcain avec une influence du hip hop. Son origine remonte au reggae en espagnol, même si par la suite il reste considéré comme originaire de la Jamaïque, avec les mêmes instruments et les mêmes mélodies vocales avec des paroles différentes. Les thèmes récurrents sont les critiques sociales, réflexions, histoires d'amour et problèmes quotidiens.

La campagne Utilise la raison et ses images sont d'abord apparues sur Twitter :

#utiliselaraison pour que la musique ne dégrade pas ta condition

“Dans la cuisine, je vais te donner un PAIN” #utiliselaraison #pourlafemme

“Elle aime quand c'est dur, elle aime être mangée” #utiliselaraison #pourlafemme

La campagne a été bien accueillie par certains internautes :

Le Reggaeton est-il une sorte de violence contre la femme ? Une campagne colombienne nous invite à réfléchir sur le sujet. @utiliselaraison

je vous invite à regarder cette campagne intéressante @utiliselaraison #pourquelamusiquenetedénigrepas #utiliselaraison

Recommandation spéciale pour @MannyMontes : la campagne @utiliselaraison. Elle est un peu forte mais illustre une vérité dérangeante

Comment peux-tu demander le respect et en boîte tu te déchaînes en dansant sur une musique au message malsain qui tripote ton corps sans le toucher ? @utiliselaraison

#utiliselaraison : une excellente campagne d’ #utiliselaraison s'opposant aux paroles offensives des chansons. @utiliselaraison

Certains s'opposent à cette campagne :

@utiliselaraison. Vous allez tous vous opposer maintenant au reggaeton ? Vous exagérez, dans le métal on parle bien de violer des femmes, renseignez-vous !

@utiliselaraison, quelle connerie

Un groupe de reggaeton affirme que leurs paroles aident à souligner les problèmes des femmes :

@utiliselaraison. Nous vous invitons à écouter notre nouveau single #YaNoAguantoMás (“je n'en peux plus”) qui s'oppose à la dégradation de la femme

Répondant à une éventuelle critique, “utilise la raison” publie sur la page Facebook :

Como campaña, no pretendemos ir en contra del reggaeton, solo queremos que haya más consciencia [sic], para que la reacción sea valorar más a la mujer en este genero musical, no como objeto sexual sino como ser pensante, inteligente y valioso tanto en espíritu cuerpo y alma.

En tant que campagne, nous ne prétendons pas nous opposer au reggaeton, nous voulons seulement qu'il y ait une prise de conscience, pour que la femme soit mieux valorisée dans ce genre musical, non plus considérée en tant qu'objet sexuel mais comme un être pensant, intelligent et précieux autant en esprit corps et âme.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Les paroles du reggaeton dénigrent-elles les femmes ou est-ce une réaction exagérée à des paroles inoffensives ?

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site