Comment empêcher la langue divehi de mourir

La langue nationale des Maldives, le divehi, est un créole parlé principalement par les Maldiviens. Pourtant presque tous parlent anglais, la seconde (et non officielle) langue du pays, car c'est la langue en usage dans l'enseignement. L'absence de véritables normes pour le dihevi en entrave la croissance. Aishath Khashia, de Work of Art [Travail d'artiste] aborde les difficultés auxquelles cette langue fait face, ainsi que les façons de la développer et de la diffuser.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site