Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Communiqué : Global Voices demande la libération de l'universitaire tajik Alexander Sodiqov

Alex Sodiqov with his wife and baby. Photo used with permission.

Alex Sodiqov avec sa femme et son bébé. Photo autorisée.

[Sauf indication contraire, les liens dirigent vers des pages en anglais]

La communauté Global Voices demande la libération d’Alexander Sodiqov, étudiant tadjik en doctorat à l’Université de Toronto et auteur pour Global Voices, actuellement détenu au Tadjikistan.

Alex a été arrêté [fr] le 16 juin dans la région autonome du Haut-Badakhchan au Tadjikistan où il effectuait des recherches sur la résolution de conflit dans le cadre d'un projet en cours avec l’Université d'Exeter. Alex était en train d'interroger Alim Sherzamonov, représentant régional du parti Social Démocrate du Tadjikistan, parti d'opposition, quand des officiers en civil se sont approchés de lui et l'ont enlevé. Selon certaines sources ces officiers se seraient présentés comme étant des agents de sécurité de l'état.

Le Comité d'Etat pour la Sécurité Nationale du Tadjikistan a publié un peu plus tard une déclaration pour confirmer l'arrestation et dans laquelle il sous-entend que Sodiqov était impliqué dans une affaire d'espionnage pour le compte d'un gouvernement étranger inconnu. Cependant les autorités n'ont pas confirmé qu'il était détenu par leurs services.

La détention d'Alexander ressemble de plus en plus à une disparition forcée, contraire à la loi en droit international. Dans une déclaration, Human Rights Watch indique que la disparation forcée survient quand des agents de l'état “refusent de reconnaître qu'une personne est détenue ou de révéler le lieu de sa détention, plaçant ainsi le détenu en dehors de la protection de la loi.”

Global Voices [fr] est une communauté de blogueurs, d'activistes, d'auteurs et de traducteurs de 167 pays. Le droit universel à la liberté d'expression est fondamental pour notre mission : rapporter des informations peu couvertes par les médias et du monde entier et défendre le droit pour tous à s'exprimer librement et sans crainte. En tant qu'universitaire, Alex s'est fortement impliqué pour mettre en lumière le vécu de personnes de multiples horizons qui font le débat politique dans son pays d'origine. Nous sommes très inquiets pour sa sécurité et défendons son droit à la liberté d'expression. Nous demandons que les autorités du Tadjikistan libèrent Alex immédiatement et sans conditions.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site