Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Non, une église de Lyon n'a pas été brûlée par des supporters algériens après la victoire en Coupe du Monde

Le 22 juin, à la Coupe du Monde 2014 au Brésil, l'Algérie a battu la Corée du Sud 4 buts à 2 et peut donc espérer se qualifier pour les huitièmes de finale. Les scènes de liesse se sont multipliées en Algérie mais aussi en France où réside une dynamique communauté algérienne. Mais la joie a été tempérée par des rumeurs qu'une église de Lyon, en France, a été incendiée pendant les réjouissances. Rumeur qui s'est avérée un mensonge grossier répandu par des groupuscules d'extrême-droite à l'aide de photos erronées. Adrien Sénécat explique comment il a vérifié les faits :    

Peu après le coup de sifflet final dimanche, des tweets ont indiqué qu'une église aurait brûlé dans le quartier de la Duchère, à Lyon. Message notamment relayé par le Bloc Identitaire et des sites proches de l'extrême-droite. Sauf que l'église en question n'a pas brûlé, comme l'ont signalé plusieurs internautes sur les réseaux sociaux. Une église a en revanche bien été incendiée à la Duchère… mais en 2006 (et sans aucun rapport avec un match de l'Algérie).  

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site