Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Côte d'Ivoire: De l'argent pour les footballeurs, rien pour les hôpitaux

Le Président Alassane Ouattara avait promis de doubler la prime des footballeurs de l'équipe nationale ivoirienne en cas de victoire contre la Grèce provoquant des réactions contrastées en Cote d'ivoire. SUY Kahofi à Abidjan, présente quelques réactions sur mondial2014.mondoblog.org et écrit en introduction:

Dans le contexte social de la Côte d’Ivoire, la promesse du Président est presque une insulte. Offrir une centaine de millions pour un seul match pendant que les Ivoiriens souffrent au quotidien, voilà ce qui dérange. Dans ce pays, des personnes ont perdu la vie simplement parce que les Centres Hospitaliers Urbains (CHU) n’étaient pas dotés de médicaments. Des mères de familles, bébés en main attendent les pieds dans l’eau l’aide du Gouvernement pour fuir les zones inondée.
Que dire des populations des quartiers précaires à qui l’on propose 150.000 f de prime de logement ? Imaginez-vous ce que pourrait réaliser 50 millions pour ces personnes ? On a de l’argent pour des hommes déjà riches mais rien pour ceux qui vivent dans la misère au quotidien.

La section commentaires est fermée

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site