Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La Russie quitte la Coupe du Monde de Foot

Russian team manager, the exorbitantly paid Fabio Capello, reacts to the Algerian tie.

Fabio Capello, le sélectionneur de l'équipe de Russie au salaire exorbitant, réagit au nul avec l'Algérie.

Deux matches nuls et une défaite ont empêché l'équipe nationale russe de sortir de son groupe et d'accéder aux huitièmes de finale de la Coupe. Tant mieux peut-être : en l'état actuel, si la Russie avait gagné jeudi le match décisif contre l'Algérie, elle aurait affronté la redoutable équipe d'Allemagne dans les éliminatoires. Mais la Twittosphère russe ne l'a pas entendu de cette oreille et s'est partagée entre colère, résignation et soulagement : fini le cauchemar d'avoir à encourager une équipe aussi terne.

La personnalité télévisuelle Vladimir Solovyov a résumé le sentiment :

La honte. Simplement la honte. Nous aurions aussi bien fait de ne pas aller à la Coupe. La fédération [russe de football] aurait fait des économies.

Certains ont blâmé pour le but égalisateur qui a renvoyé la Russie à la maison les supporters algériens, dont certains ont essayé d'aveugler le gardien de but russe à l'aide d'un pointeur laser au moment critique (Akinfeev, le gardien de but, a affirmé plus tard que ça n'avait pas eu d'effet sur son raté). 

Bien sûr, les blagues politiques ont abondé, et sans surprise, nombreuses sur le thème de l'annexion de la Crimée, et l'Ukraine (les Ukrainians se sont réjouis des défaites russes à la Coupe du monde).

"Putin gave us up. The tanks never came." (referring to the continuing calls for Russia to support separatists in East Ukraine).

“Poutine nous a laissé tomber. Les chars ne sont pas arrivés.” (allusion aux appels continus à la Russie de venir en aide aux séparatistes dans l'Est ukrainien).

Nous avons récupéré la Crimée, nous ferons aussi rentrer à la maison l'équipe de Russie.

Le journaliste libéral Vladimir Varfolomeev a écrit :

L'Algérie a beaucoup de chance de pas avoir de frontière avec la Fédération de Russie.

Le troll virtuel Lev Charansky a tweeté :

C'est la fête maintenant en Afrique du Nord et en Ukraine. Bref, la fête en Afrique.

Les supporters s'inquiètent de la performance à la prochaine Coupe du Monde, qui aura lieu en Russie :

в рамках подготовки к Чемпионату мира 2018 года сборная России провела три товарищеских матча в Бразилии

— Смирнов (@sssmirnov) June 26, 2014

 Dans le cadre des préparatifs de la Coupe du Monde 2018 l'équipe russe a joué trois matches amicaux au Brésil

Ходят слухи, что сборная России будет первой командой, которая не сможет попасть на домашний чемпионат мира.

— Владимир Вербицкий (@VerbitskyVV) June 26, 2014

 Le bruit court que l'équipe russe sera la première à ne pas pouvoir atteindre le championnat à domicile.

Quelques-uns, comme le commentateur Gueorgui Tcherdantsev, ont suggéré une solution potentiellement controversée pour améliorer l'équipe d'ici là : se débarrasser des limites de joueurs étrangers dans les clubs russes, pour encourager la compétition entre joueurs de souche :

 Seulement une suppression totale des limites aux mercenaires ! Que les nôtres montrent à l'entraînement qu'ils sont plus forts que les étrangers.

Avec le jeu actuel de l'équipe russe, une telle interdiction pourrait faire descendre encore la proportion de joueurs du cru dans les ligues professionnelles de football russes.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site