Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La technologie peut-elle transformer l'enseignement à Trinité-et-Tobago ?

Samsung will provide 20 pilot schools in Trinidad and Tobago with educational products and solution packages.  Photo by SamsungTomorrow,  used under a CC license.

Samsung va fournir 20 établissements pilotes de Trinité-et-Tobago en produits et ressources pédagogiques. Photo de SamsungTomorrow, utilisée sous licence CC.

Le ministère de l'Education de Trinité-et-Tobago a récemment co-animé le second forum sur l’éducation virtuelle aux Caraïbes, un atelier de deux jours dédié à l'exploration des différents impacts des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) sur l'enseignement. L'objectif est de mieux préparer les élèves aux économies du futur en intégrant des technologies novatrices à leur pédagogie actuelle.

Deux blogueurs locaux ont trouvé le concept suffisamment intéressant pour s'y pencher, au vu des nombreuses critiques contre le système d'éducation du pays – en particulier celles à l'encontre du certificat d'admission à l'enseignement secondaire, un examen ardu sur lequel l'ensemble du programme d'enseignement primaire est basé et qui vise à répartir les enfants dans le secondaire en fonction de leurs performances académiques.

T3CHTT a commencé son bilan de l'événement ainsi :

According to an event press release Trinidad and Tobago has been a leader in the infusion of ICT into education with the distribution of laptops. [The current government's ‘A Laptop for Every Child’ programme has not been as successful in practice as it seemed to be in theory]. 20 pilot virtual classrooms are expected to be rolled out to secondary and primary schools.

Selon un communiqué de presse portant sur l'événement, Trinité-et-Tobago est un leader dans l'incorporation des Technologies de l'Information et de la Communication à l'enseignement grâce à la distribution d'ordinateurs portables. [Le succès du programme gouvernemental actuel « Un ordinateur pour chaque enfant »  n'a pas été à la hauteur de ce qui aurait pu être espéré]. 20 classes virtuelles pilotes devraient être lancées dans des établissements secondaires et primaires.

Demokrissy pense que la mission d'Education Virtuelle est noble :

Preparing for the future: Need to get inside ICT-driven minds of preschoolers +MOE Minister Tim Gopeesingh tells parents/principals and leaders at #virtualeducaTT2014

Se préparer au futur : besoin de cibler les enfants d'âge préscolaire dont l'esprit est tourné vers les TIC. C'est ce que dit le ministre de l'éducation Tim Gopeesingh aux parents/directeurs et leaders à #virtualeducaTT2014

Hassan Voyeau, blogueur de T3CHTT, a personnellement expérimenté la Classe Virtuelle de Samsung. Il rapporte :

The devices being used are the Note 10.1 tablet, tablet charging pack, Note PC and interactive white board with touch support and supporting tablet and server software. The devices are connected via WiFi and no internet connection is required. Students and teachers are provided with their own login. The tablets that the students will use are equipped with the s-pen. The teacher can monitor students and control their tablets.

During the demo I saw how easy it was to administer quizzes. After the pilot period and by the end of the year Samsung's education solution will be gradually expanded across the entire school system. The virtual classroom is intended to increase classroom participation and collaboration and student focus and interest.

L'équipement utilisé comprend la tablette Note 10.1 avec son kit de chargement, une tablette PC, un tableau blanc interactif tactile et un logiciel permettant de faire fonctionner l'ensemble. Les équipements sont reliés par WiFi et aucune connexion à internet n'est requise. Elèves et professeurs reçoivent un identifiant propre. Les tablettes utilisées par les élèves sont équipées de stylets. Le professeur peut suivre les élèves et contrôler leurs tablettes.

Pendant la démonstration, j'ai vu combien il était facile d'administrer des quiz. Après la période d'essai et d'ici la fin de l'année, la solution d'enseignement proposée par Samsung sera progressivement étendue à l'ensemble du système scolaire. L'objectif des classes virtuelles est d'améliorer la participation et la collaboration de la classe ainsi que l'attention et l'intérêt des élèves.

Il trouve l'idée d'un soutien essentiel de la technologie particulièrement intéressante :

Also being talked about is the KNOX EMM solution that will allow school IT Administrators to manage student devices.

On parle aussi de la solution KNOX EMM qui permettra aux administrateurs IT des établissements de gérer l'équipement des élèves.

Les réactions face à ce symposium ont été timides dans les médias sociaux – pas même la page Facebook du ministère de l'éducation n'en a parlé – seuls quelques utilisateurs de Twitter et Instagram ont réagi sur certains aspects de l'Education Virtuelle qu'ils trouvaient géniaux :

Et SkyNet devint conscient de lui-même !

Créé un peu plus tôt aujourd'hui par des élèves au symposium. Ils ont adoré l'animation…

Tout en admettant le caractère impressionnant sous l'aspect technologie du plan du ministère de l'éducation, T3CHTT se veut prudent et émet quelques réserves par rapport à la méthode :

I am a sucker for everything technology. It's the future. It betters our lives. We just have to make sure that our approach is right and that we implement in ways that give us the most benefit.

Je suis un adepte de la technologie. Elle est notre futur. Elle améliore nos vies. Nous devons simplement nous assurer que notre approche est la bonne et que nous mettons en place des moyens dont nous pourrons tirer le maximum de bénéfices.

Voyeau a également visionné la transmission en direct de la conférence et a pris note de ses impressions publiées ici.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site