Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Vatican: Le Pape François, un homme seul face à de nombreux ennemis

Marcelle Padovani analyse [fr] le livre de Marco Politi, intitulé Francesco tra i lupi [it] (François au milieu des loups) présente les défis et la solitude du Pape François:

Et puis il y a ceux qui couvrent les pédophiles, ceux qui continuent à baptiser et marier les enfants de mafiosi patentés, tandis qu’ils refusent de donner la communion aux divorcés. A ces derniers François a dit publiquement: «Qui suis-je pour juger?». Pour juger les gays, les divorcés, les prostituées?

Mais son pire ennemi se niche peut-être dans la bureaucratie, véritable adepte du sabotage passif: il lui suffit de rester immobile pour faire en sorte que rien ne change.

Oui, cet homme vêtu de blanc, portant de lourdes chaussures orthopédiques, qui a éliminé tous les signes extérieurs du pouvoir et choisi d’être un «prêtre parmi les prêtres», signant du même coup l’arrêt de mort du «pape empereur», cet homme qui dérange toutes les habitudes, tous les poncifs, tous les règlements, est non seulement profondément seul, mais cordialement détesté de tout ce qu’il y a de traditionaliste, de corrompu, de carriériste et de douteux dans le monde de l'Eglise.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site