Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un balcon israélien sur le bombardement de Gaza

Cinéma à Sderot. Des Israéliens apportent des fauteuils sur la colline pour regarder ce qui se passe à Gaza. Ils applaudissent quand on entend des explosions.

Le journaliste danois Allan Sørensen ‏a posté cette photo sur Twitter, où l'on voit des habitants assister en se réjouissant au bombardement de Gaza. Sørensen a confirmé avoir pris la photo mercredi tard (le 9 juillet) au sommet d'une colline dans la ville frontière israélienne de Sderot. 

Sørensen est le correspondant pour le Moyen-Orient du journal danois Kristeligt Dagblad. 

Des organes de presse occidentaux comme le [quotidien britannique conservateur] TheTelegraph, ont présenté Sderot comme durement frappée par les missiles et roquettes tirées de Gaza. L'article “Israel's front line town of Sderot battered by missiles” [“Sderot, la ville du front frappée à répétition par les missiles”] publié par le Telegraph le 9 juillet, au moment où Sørensen prenait cette photo, détaille : “Les habitants de la ‘ville des roquettes’ à un mile [1,5 km] de Gaza décrivent la peur de vivre sous le bombardement des missiles.”

Sderot a une population de 24.000 personnes sur une superficie de cinq kilomètres carrés. 

Au début de la semaine, Israël a lancé la lourde “Opération Barrière Protectrice” contre Gaza, qui a déjà tué plus de 80 Palestiniens [100 à ce soir], dont beaucoup de femmes et d'enfants. Depuis Gaza, le Hamas, aux commandes du territoire depuis 2007, tire des missiles sur Israël. Au 11 juillet, les responsables israéliens ont indiqué qu'aucune mort d'Israélien ne leur est imputable. La plupart des roquettes tombant sur Israël ne causent pas de dégâts importants, grâce en partie au système de défense anti-aérienne Dôme d'acier, financée par les USA, qui a déjà intercepté au moins 70 projectiles, selon le journal the Guardian.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site