- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

Un balcon israélien sur le bombardement de Gaza

Catégories: Moyen-Orient et Afrique du Nord, Israël, Palestine, Guerre/Conflit, Médias citoyens

Cinéma à Sderot. Des Israéliens apportent des fauteuils sur la colline pour regarder ce qui se passe à Gaza. Ils applaudissent quand on entend des explosions.

Le journaliste danois Allan Sørensen [3] ‏a posté cette photo sur Twitter, où l'on voit des habitants assister en se réjouissant au bombardement de Gaza. Sørensen a confirmé avoir pris la photo mercredi tard [4] (le 9 juillet) au sommet d'une colline dans la ville frontière israélienne de Sderot. 

Sørensen est le correspondant pour le Moyen-Orient du journal danois Kristeligt Dagblad. [5] 

Des organes de presse occidentaux comme le [quotidien britannique conservateur] TheTelegraph, ont présenté Sderot comme durement frappée par les missiles et roquettes tirées de Gaza. L'article “Israel's front line town of Sderot battered by [6] missiles [6]” [“Sderot, la ville du front frappée à répétition par les missiles”] publié par le Telegraph  [6]le 9 juillet, au moment où Sørensen prenait cette photo, détaille : “Les habitants de la ‘ville des roquettes’ à un mile [1,5 km] de Gaza décrivent la peur de vivre sous le bombardement des missiles.”

Sderot [7]a une population de 24.000 personnes sur une superficie de cinq kilomètres carrés. 

Au début de la semaine, Israël a lancé la lourde “Opération Barrière Protectrice” contre Gaza, qui a déjà tué plus de 80 Palestiniens [8] [100 à ce soir], dont beaucoup de femmes et d'enfants. Depuis Gaza, le Hamas, aux commandes du territoire depuis 2007, tire des missiles [9] sur Israël. Au 11 juillet, les responsables israéliens ont indiqué [8] qu'aucune mort d'Israélien ne leur est imputable. La plupart des roquettes tombant sur Israël ne causent pas de dégâts importants, grâce en partie au système de défense anti-aérienne Dôme d'acier, financée par les USA, qui a déjà intercepté au moins 70 projectiles, [8] selon le journal the Guardian.