Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Des artistes explorent à Skopje le ‘Point de Fusion’ de l'art et de la propagande

Un collectif d'artistes non-lucratif et auto-financé qui s'est donné le nom de Kooperacija (“Coopérative”, mot familier en macédonien pour désigner le bazar dans un petit village) a monté récemment une exposition intitulée “Point de fusion : l'art comme propagande anti-hégémonique” [anglais, macédonien, avec photos] à Skopje.

'Fear makes the world go round' by Ines Efremova. Photo by Kooperacija, used with permission.

‘La peur fait tourner le monde’ par Ines Efremova. Photo Kooperacija, utilisée avec permission.

Comme rapporté [macédonien] par plusieurs revues culturelles [macédonien], dont SEE Cult [serbe] à Belgrade, l'événement présentait des oeuvres d'artistes de renommée mondiale, individuels ou groupes. Citons, entre autres, Vitaly Komar, IRWIN, Santiago Sierra, DETEXT, ainsi que certains des artistes les plus dynamiques de la région, comme Nemanja Cvijanović, Ibro Hasanović, Igor Toševski, Kristina Gorovska & Jure Lavrin, Ines Efremova, Filip Jovanovski, O-P-A.

Le collectif artistique qui a élaboré l'exposition la décrit ainsi sur le site web :

Kooperacija est un projet dont la raison est l'activité hors des cadres institutionnels inertes, proposant ainsi une appoche exceptionnelle de la création et de la vie et de l'expérience de l'art contemporain […]

[Sa] stratégie à la base est d'occuper les espaces temporairement vacants dispersés à travers le paysage urbain et d'exposer en une chaîne d'événements-blitzkrieg. L'effet désiré est un dialogue constructif sur la remise en question des positions critiques en art et la production d'un environnement favorable au libre échange des idées, expériences et liberté d'expression.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site