Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La Serbie sous de nouvelles inondations deux mois seulement après le déluge de mai 2014

A man uses a boat to navigate the streets in Vršac, Serbia during a new wave of flooding in July 2014. Photos collected by Nenad Kiss from social media users, widely circulated online.

Un homme circule en canot pneumatique dans les rues de Vršac, en Serbie, pendant de nouvelles inondations, en juillet 2014. Photos circulant sur internet, collectées par Nenad Kiss parmi les utilisateurs de médias sociaux.

Après les inondations massives de mai 2014 dans plusieurs pays des Balkans, une catastrophe naturelle comme la région n'en a pas connu depuis un siècle, la Serbie a de nouveau été sous les eaux dans les derniers jours de juillet.

Officiellement les dégâts de mai se chiffrent à ce jour à plus d'un milliard d'euros pour la seule Serbie, et de nombreuses habitations et vies ont été détruites. Le 30 juillet 2014 vers 22 heures, des pluies diluviennes ont commencé à tomber sur la plus grande partie du pays pour ne cesser que douze heures plus tard. La cenrale de Kostolac, qui fournit en électricité une grande part de la Serbie et la capitale, avait été sauvée de justesse des inondations de mai grâce aux efforts de l'armée et des simples citoyens. Une fois de plus, elle a été menacée par la montée des eaux.

Cette fois le bilan n'a pas encore été officiellement établi, mais certaines agglomérations qui s'en était relativement bien tirées en mai n'ont pas eu autant de chance. La ville de Vršac a reçu à elle seule 200 litres d'eau par mètre carré en l'espace de quelques jours. Les usagers de médias sociaux ont collecté et publié des images de l'inondation et des dégâts à Vršac :

Flooding in Vršac, Serbia during a new wave of flooding in July 2014. Photos collected by Nenad Kiss from social media users, widely circulated online.

Hautes eaux à Vršac, Serbie, pendant une nouvelle vague d'inondations, juillet. Photos circulant sur internet, collectées par Nenad Kiss parmi les utilisateurs de médias sociaux.

Another view of Vršac during flooding in July 2014, taken from an apartment building. Photos collected by Nenad Kiss from social media users, widely circulated online.

Une autre vue de Vršac pendant l'inondation de juillet 2014, depuis un immeuble d'appartements. Photos circulant sur internet, collectées par Nenad Kiss parmi les utilisateurs de médias sociaux.

An example of the extent of floodwater damaging homes throughout Serbia, this one in in Vršac during a new wave of flooding in July 2014. Photos collected by Nenad Kiss from social media users, widely circulated online.

Un exemple de l'ampleur des dégâts aux habitations dans toute la Serbie, ici à Vršac pendant une bouvelle vague d'inondation en juillet 2014. Photos circulant sur internet, collectées par Nenad Kiss parmi les utilisateurs de médias sociaux.

La ville de Topola en Serbie centrale a aussi subi flots et dégâts, et l'état d'urgence pour la municipalité a été à nouveau déclaré le 31 juillet 2014, tandis que d'autres villes et agglomérations comme Trstenik, Požarevac, Kraljevo et Vrnjačka Banja ont aussi été durement frappées par les inondations et incendies causés par les orages et la foudre qui accompagnaient les pluies.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site