Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le convoi humanitaire russe vers l'Ukraine, Chevaux de Troie ou Transformers ?

Trojan transformers. Images mixed by Kevin Rothrock.

Transformers de Troie. Montage d'images de Kevin Rothrock.

Quelques heures après l'avertissement de l'OTAN sur la “forte probabilité” que la Russie envahisse l'Ukraine sous prétexte de fournir une aide humanitaire, Moscou a annoncé une mission humanitaire en Ukraine orientale. La décision russe a fait monter d'un cran la tension dans la région, mais le Président ukrainien Petro Porochenko n'a pas tardé à informer qu'il s'était entretenu avec le Président Obama d'une telle mission, révélant que la Croix Rouge y participerait. La Russie contribuera, aux côtés des Etats-Unis, de l'Allemagne et d'autres pays à un groupement international qui livrera de l'aide à Louhansk.

Une large coalition de pays pour soulager les souffrances des habitants de Louhansk, quoi de plus simple et de plus rassurant ?

Hélas, ces derniers temps rien n'est facile entre l'Ukraine et la Russie. Ce matin, l'Ukraine a fait savoir qu'elle refuserait l'entrée sur son territoire au convoi russe de 280 camions, officiellement porteurs de milliers de tonnes d'aide humanitaire. L'armée ukrainienne doute des intentions de la Russie, et veut attendre la vérification par la Croix Rouge du contenu de tous les colis.

La mystérieuse et interminable file de camions blancs se dirigeant vers la frontière ukrainienne a enfiévré l'imagination des internautes russes quant à la cargaison des véhicules—ou à ce que l'armée ukrainienne en suspecte. Beaucoup ont pointé une possible “attaque de cheval de Troie”—une idée facilitée par le jeu de mot en russe entre convoi (konvoi) et cheval (kon’).

Aide humanitaire russe pour le Donbass : cheval de Troie 2014.

Le convoi humanitaire de Russie.

L'internaute populaire Russian Market, apprécié pour ses commentaires tant sur la Russie et l'Ukraine que sur les marchés financiers, trouve l'Occident paranoïaque :

Voilà comment l'Occident voit l'aide humanitaire de la Russie

Inspiré par la culture populaire plus récente, Andréï Maximov s'amuse que les experts militaires d'Ukraine imaginent les camions russes dotés des capacité des Transformers :

Ding ! Ding ! Les experts militaires Tymtchouk ont dévoilé le plan perfide du Kremlin.

D'autres ont cherchés dans des posts non vérifiés des médias sociaux russes des indices d'une véritable stratégie de cheval de Troie. L'utilisateur de LiveJournal Andreï Malgin a rassemblé des photos d'un compte VKontakte qui n'existe plus, montrant des véhicules militaires peints en blanc. L'utilisateur avait publié les photos avec le message “Aide humanitaire pour Donetsk et Louhansk,” avec d'autres photos montrant clairement une présence militaire dans le coin. Les photos ne font pas vraiment preuve, mais suggèrent malgré tout que les soldats russes n'ont pas encore appris leur leçon s'agissant de l'intérêt de la discrétion sur les médias sociaux.

La probabilité d'une véritable invasion russe sous couvert de convoi humanitaire est faible ; pour autant, la coïncidence de l'avertissement de l'OTAN avec les concentrations de troupes russes à la frontière a suffi à captiver les utilisateurs de RuNet et à encourager plaisanteries et craintes dans un répertoire alliant antiquité grecque et figurines de héros japonais.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site