Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un entrepreneur récompensé pour son activité innovatrice en santé au Cameroun

Mr. Petsoko et son prix - avec sa permission

M. Petsoko lors de la remise de son prix – avec sa permission

 Les rideaux marquant la dixième édition des « Oscars De L'Afrique Positive et Gagnante » viennent de se refermer  au Hilton Hôtel de Yaoundé dans la capitale politique camerounaise. Cette année, l’évènement organisé par l’ONG  « Afrique Positive et Gagnante » a récompensé le Camerounais Clément  Petsoko pour ses projets innovateurs en santé.  Depuis  une dizaine d’années , le promoteur Hervé Mba s’entoure d’un jury composé d’une dizaine de personnalités afin de  remettre des distinctions à des personnalités africains et leurs projets innovants susceptibles de mettre en avant le continent africain.

L’Oscar d’Or de l’homme de la décennie a donc été décerné à Clément Petsoko, président directeur général des laboratoires Morgan and Wilfried. Le jury a récompensé Petsoko pour “sa capacité à se sortir de nombreuses  difficultés auxquelles il a été confronté durant ces dernières années.”  Lors de la remise du prix, l’heureux élu a déclaré  :

 Je voudrais que mon prix serve d’enseignement à la jeunesse du monde qui doit  intégrer dans son vécu quotidien  le dicton qui selon lequel : « le pont qui mène au succès est fragile » et qu’il faille allier courage, abnégation et détermination dans l’atteinte de ses objectifs.

Le Dr Clément Nossupuwo  Petsoko est homéopathe de formation . Déjà récipient du prix de homme de l’année 2013 au Cameroun décerné par Mosaïques International, Petsoko est aussi actif dans la communauté au travers son hebdomadaire de promotion des communautés étrangères, des collectivités décentralisées, du tourisme et d’informations générales.
Dans son discours de remerciement, Petsoko fait allusion à la fragilité du succès . En effet, son parcours a été semé de divers embûches et controverses.Plutôt dans sa carrière, Petsoko avait été accusé par les autorités sanitaires camerounaises « de mener  une vaste campagne de publicité sur les chaines locales de télévision, en violation des dispositions légales relatives à la publicité sur les médicaments ». Suite à ces accusations, la distribution de son programme phare d'amincissement  s’est vu interdit sur le territoire camerounais. Le 14 novembre 2013, le gouvernement camerounais lève l’interdiction sur la commercialisation de ce programme. 
Petsoko a aussi connu des déboires dans sa vie privée. Divorcé de son épouse Christelle Yameni depuis plusieurs années, celle-ci a traîné Petsoko en justice en 2008 pour d’outrage à la pudeur sur mineurs de moins de 16 ans.  Le couple était marié depuis le 18 décembre 1998. Le 24 mars 2010, le tribunal de Grande Instance du Mfoundi à Yaoundé décide de prononcer un non lieu sur cette affaire. 
 
 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site