Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le système éducatif aux Caraïbes : un handicap pour les enfants ?

Alors que l'année scolaire commence dans bon nombre de territoires aux Caraïbes, Guyana-Gyal, une blogueuse s'exprimant en patois local, s'interroge sur la nouvelle orientation du système éducatif dans cette région du monde. Elle remet en question l'idée que solliciter davantage les enfants les rende plus intelligents, en s'appuyant sur des pratiques telles que : faire porter aux enfants des sacs à dos lourds plutôt que de leur demander d'apporter uniquement les livres dont ils auront besoin, la tendance populaire à leur donner des « cours du soir » et la plus grande quantité de devoirs à la maison.

Why aren't children allowed to play during school-term while they're studying? Why can they play only during the holidays? What kinda ignorant parents they breeding now […] They never hear that play is one of the most important ways to discover? To learn? To think? […]

And! Passing so many exams gon prove what? That they can sweat the books really well…and…what else? It gon make them more articulate, wiser, more creative, inventive, more thinking, more analytic? Really?

Pourquoi ne pas laisser les enfants jouer pendant l'année scolaire ? Pourquoi ne les laisser jouer que pendant les vacances ? Quelle sorte de parents font-ils maintenant […] Ne savent-ils pas que le jeu est essentiel pour la découverte ? l'apprentissage ? la réflexion ? […]  

Et réussir tous ces examens, cela va prouver quoi ? Que les enfants peuvent s'acharner à étudier …et après? Cela va les rendre plus éloquents, plus sages, plus créatifs, plus inventifs, plus réfléchis, plus aptes à l'analyse ? Vous croyez ?

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site