Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Ouganda : Radio Soap, un feuilleton sur la démocratie vue par les citoyens des villages

Actualité d'un projet récompensé par Rising Voices

Theatre Technology House field research.

Action de terrain de la Maison d'expérimentation théâtrale. Photo de TTH.

Après trois mois d'événements en amont de son déploiement, incluant l'expérimentation de production de contenus, la consultation de différents décideurs concernant les sujets prioritaires, l'esquisse de la trame et l'identification des besoins d'information, la Maison d'expérimentation théâtrale [en anglais] a enfin doté en matériel l'équipe qui s'occupera – avec des moyens et compétences rudimentaires – de la production de douze épisodes radiodiffusés sur la justice sociale, la bonne gouvernance et l'efficacité de la démocratie électorale.

Les deux journées de formations, qui ont eu lieu les 18 et 19 août derniers, ont été animées par un chercheur de la Maison d'expérimentation théâtrale, Gira Emmanuel et l'équipe de production Radio Soap de la Radio Wa 89.8 FM, une radio communautaire sur laquelle le programme sera diffusé. Au cours de cette formation, 28 membres de l'équipe de production ont été formés dont des scénaristes, réalisateurs et producteurs ainsi que les acteurs(rices) bénévoles qui produiront la radio partagée communautaire Radio Soap, une pièce de théâtre radiophonique numérique qui doit être diffusée sur les ondes en septembre 2014.

Issue du séminaire sur la documentation mené par l'équipe instigatrice du projet, la session de formation a discuté et analysé les idées de la communauté des villageois rassemblée par l'équipe de recherche depuis les événements sur le terrain dans les sous-comtés de Abongomola et Aduku, dans le district Apac [l’Ouganda compte 112 districts, chacun subdivisé en comtés et municipalités, voir la carte du district Apac]. Les résultats du terrain ont informé l'équipe du programme sur les sujets d'intérêt que la communauté estime nécessaire de traiter en fonction de leurs besoins (les besoins d'information de l'individu ordinaire).

Theatre Technology House community consultation.

Consultation par le groupe de la Maison d'expérimentation théâtrale. Photo de TTH.

Les opinions recueillies sur le terrain ont servi à définir le contenu de la formation. Parmi les idées recueillies : le fait que l'élection démocratique reste un rêve dans la société de l'individu ordinaire, des suggestions sur la façon dont les élections peuvent se traduire en prospérité économique pour les villageois, la qualité de la santé et de l'éducation pour tous. Tandis que dans la théorie et dans la perception des citoyens la démocratie devrait être un concept global et bénéfique, d'après les résultats de l'étude, de l'avis des gens, au contraire et dans l'opinion courante la démocratie électorale vise à satisfaire les besoins et l'intérêt des dirigeants politiques et de leurs alliés proches. Les bénéfices sociaux et économiques en contrepartie du vote restent des mots plutôt que des actes.

Les habitants d'Abongomola mobilisés par Joel Obwolo, un journaliste local et reporter à Radio Wa 89.8 FM ont fourni une illustration pertinente de ce que la démocratie et la bonne gouvernance signifient pour le citoyen ordinaire. En utilisant la métaphore des cinq sens de l'être humain, un homme disait que la démocratie et la bonne gouvernance font davantage appel à l'écoute qu'à tous les autres sens. Les citoyens ne peuvent les toucher, sentir, voir ou goûter. La démocratie est plus bruyante, sifflante et irritante et n'a pas de signification pour les citoyens ordinaires. Ceci et beaucoup d'autres opinions ont aidé l'équipe de recherche à énumérer plusieurs questions soumises aux experts politiques, économiques et ceux de la gouvernance.

Quelques questions relevées par les résultats de l'étude :

  • Comment le citoyen ordinaire peut toucher, voir, goûter et sentir la bonne gouvernance et la démocratie ?
  • Qui est responsable de faire toucher, voir, goûter et sentir la bonne gouvernance et la démocratie à l'individu ordinaire ?
  • Quels sont les capacités et la responsabilité du citoyen ordinaire à s'assurer qu'il touche, voie, sente et goûte la bonne gouvernance et le fruit de la démocratie ?
  • Quels sont les fruits et les germes de la bonne gouvernance et de la démocratie ?
    A quel point nos élections sont-elles démocratiques ?
  • Y a-t-il des facteurs qui gênent l'individu ordinaire pour prendre une bonne décision dans le processus électoral ?
  • Une communauté peut-elle, sans influence extérieure, décider la manière dont elle souhaite être gouvernée ?
  • Comment nos élections peuvent-elles se traduire par la paix, bonne santé, justice et prospérité économique pour notre communauté ?

Ces questions ainsi que d'autres et leurs réponses seront abordées les unes après les autres par Radio Soap. L'équipe de scénaristes utilisera ces perspectives pour développer et structuré un feuilleton radiophonique qui durera quatre semaines sur la base de ces contenus.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site