Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Colombie : Le Festival de cinéma libre revient

Banner Festival CC Bogotá -

Affiche du Festival CC Bogotá avec licence CC BY 2.0

Tous les liens de ce post renvoient vers des pages en espagnol, sauf indication contraire.

Du 24 au 28 septembre 2014, se tient à Bogota en Colombie, un festival de cinema libre qui a été précédé par plusieurs éditions realisées dans des villes comme Barranquilla et une plus récente également à Bogota. Le festival s'intitule “Nouveaux récits pour écrans multiples” et débutera avec la projection du film “Hydro”, dont le synopsis est:

Film sous-marin collectif créé grâce à la collaboration de dizaines de personnes et institutions de différents pays du monde partageant leur travail au travers d'Internet et de licences Creative Commons au service d'une histoire unique réalizée par Xavi Tello et Rafa G.Sánchez.

Faisant partie des films sans paroles développés par Ron Fricke dans des films comme Baraka, ce documentaire propose un voyage épique dans un sous-marin accompagné de sons narratifs et d’ atmosphères musicales, des enregistrements de divers océans, lacs, fleuves, des videos expérimentales et même des animations pour construire un voyage qui nous permettra de voir les fonds marins, comme seulement quelques privilégiés ont pu les vivre.

Vous pouvez suivre les nouveautés sur le site internet, visiter la page facebook: FestiCineCC Bogotá ou les suivre sur Twitter. Vous pouvez également aider le jour de l'évènement à la Cinemateca Distrital à partir de 18h30. 

Vous pouvez en lire plus ici sur les contenus libres et les licences Creative Commons [français].

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site