Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

‘Occupy Central’ à Hong Kong, en photos

Pro-democracy protesters in central Hong Kong on October 1, 2014. Photo by Flickr user Mario Madrona. CC BY-NC-SA 2.0

Les manifestants pro-démocratie dans le centre de Hong Kong le 1er octobre 2014. Photo sur Flickr de Mario Madrona. CC BY-NC-SA 2.0

Les manifestations pacifiques réclamant des élections libres à Hong Kong sont entrées dans leur sixième jour.

Les habitants de Hong Kong demandent à Pékin de les autoriser à désigner eux-mêmes les candidats à la prochaine élection de leur chef de l'exécutif. La Chine a fait savoir qu'elle permettra à Hong Kong, région administrative spéciale dotée d'une certaine autonomie par rapport au continent, son premier vote direct en 2017, mais que ce sera un comité de nomination largement pro-Pékin qui sélectionnera les candidats autorisés à figurer sur les bulletins.

Les manifestants réclament aussi désormais la démission de l'actuel chef de l'exécutif CY Leung, qui refusait de céder mais a accepté de discuter avec le mouvement. 

Occupy Central, le non du sit-in dans le centre de Hong Kong, a attiré à son apogée des dizaines de milliers de personnes. Les images prises par un drone, déployé par Storyful, donnent à voir l'ampleur de la manifestation le 29 septembre :

Jusqu'à présent, le rassemblement tient bon face aux tentatives de la police de dégager la zone à l'aide de gaz lacrymogènes, de sprays au poivre et de matraques. Les manifestants utilisent des parapluies pour s'abriter de ces méthodes agressives, d'où le nom donné au mouvement de “révolution des parapluies” ou “soulèvement des parapluies.”

Voici quelques photos pour un aperçu d'Occupy Central. 

Protesters tie yellow ribbons to the arms of those who wish during the Hong Kong protest in Causeway Bay on October 1, 2014. Photo by Guillaume PAYEN. Copyright Demotix

Les manifestants nouent des rubans jaunes aux bras de ceux qui le souhaitent lors de la manifestation de Causeway Bay le 1er octobre 2014 à Hong Kong. Photo Guillaume PAYEN. Copyright Demotix

Protesters at the Central Government Offices in Hong Kong use cellophane wrap and surgical masks to protect themselves against the use of pepper spray on September 27, 2014. Photo by Robert Godden. Copyright Demotix

Les manifestants au siège du gouvernement à Hong Kong utilisent du film cellophane et des masques chirurgicaux pour se protéger de l'utilisation de spray au poivre le 27 septembre 2014. Photo Robert Godden. Copyright Demotix

Protesters staged a sit-in outside government headquarters on September 27 at Admiralty, demanding CY Leung, chief executive of Hong Kong, to meet them to have a dialogue. Photo by P H Yang. Copyright Demotix

Les contestataires ont tenu un sit-in devant le siège du gouvernement le 27 septembre dans le quartier d'Admiralty, exigeant de CY Leung, chef de l'exécutif de Hong Kong, de les recevoir pour dialoguer. Photo P H Yang. Copyright Demotix

Protesters in Hong Kong stand together after police begin to tear gas the gathering on September 28. Photo by P H Yang. Copyright Demotix

Les manifestants de Hong Kong se serrent après que la police a commencé à arroser de lacrymogènes le rassemblement, le 28 septembre. Photo by P H Yang. Copyright Demotix

A baracade with a meaning, Causeway Bay, Hong Kong. September 29, 2014. Photo by Pete Walker. Copyright Demotix

“Nous ne sommes pas des ennemis”, message sur une barricade, Causeway Bay, Hong Kong. 29 septembre 2014. Photo  Pete Walker. Copyright Demotix


“Nous combattons pour la démocratie”

Signs in various languages supporting democracy on display in Hong Kong on October 1, 2014. Photo by Flickr user Mario Madrona. CC BY-NC-SA 2.0

Placards en différentes langues soutenant la démocratie, affichés à Hong Kong le 1er octobre 2014. Photo sur Flickr de Mario Madrona. CC BY-NC-SA 2.0

A protester holds a sign of 'civil disobedience' in front of a line up of riot police on September 27, 2014 as part of Occupy Central protest outside government headquarters at Admiralty, Hong Kong. Photo by P H Yang. Copyright Demotix

Un manifestant tient une pancarte de ‘désobéissance civile’ devant une rangée de policiers anti-émeute le 27 septembre 2014, à la manifestation d'Occupy Central devant le siège du gouvernement  à Admiralty, Hong Kong. Photo  P H Yang. Copyright Demotix


Dubbed the politest protesters, Hong Kongers have set up a recycling station to keep the protest sites clean. Photo by Pete Walker. Copyright Demotix

Surnommés les manifestants les plus polis, Les habitants de Hong Kong ont installé un poste de recyclage pour garder propres les lieux de manifestation. Photo Pete Walker. Copyright Demotix



“Désolés pour la gêne. La rue sert actuellement à la démocratie”

Voir notre dossier La révolution des parapluies de Hong Kong

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site