Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Dakar: 7ème Forum social africain

Dakar, la capitale sénégalaise abritera du 15 au 19 octobre 2014 la 7ème édition du Forum Social Africain (FSA). Les participants venus de 30 pays débattront autour du thème central “Crises, guerres et interventions militaires extérieures pour le contrôle des ressources : quelles réponses des mouvements sociaux africains ?” .

Moussa CAMARA a écrit sur le site journaldumali.com: 

Les foyers de tensions ici et là, ont fini de soumettre les populations à des déplacements forcés à l’intérieur et hors d’Afrique. C’est dans ce contexte que l’Europe est en train d’étendre son dispositif de contrôle des flux migratoires, appelé « FRONTEX », dans le but de verrouiller ses frontières, souvent en violant systématiquement les droits des migrants et des personnes déplacées.

 

Ce processus visant à bâtir une “forteresse Europe” par tous les moyens se passe dans le contexte d’exacerbation de la crise systémique du capitalisme, fortement marquée par des crises multi-sectorielles, comme la crise énergétique, alimentaire, climatique, sociale, financière, identitaire et culturelle. Cela explique que l’on assimile la présente crise du capitalisme à une “crise de civilisation”. Et cette crise ouvre la voie à toutes les formes d’intégrisme et de turbulences, amplifiant ainsi les causes d’instabilité, surtout dans les pays les plus vulnérables, comme les pays africains. Cela anéantit ainsi tous les efforts de développement et crée les conditions permettant aux forces prédatrices de s’accaparer des ressources naturelles et des richesses des pays du Sud.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site