Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

En Thaïlande, le salut d’ ‘Hunger Games’ redonne espoir aux activistes pro-démocratie

Sur une photo qui fait allusion à un film hollywoodien, on voit les personnes qui assistaient à la crémation de Apiwan Wiriyachai, ancien porte-parole parlementaire, faire le salut à trois doigts en direction de l'ancienne Première Ministre du pays, Yingluck Shinawatra[th]. On peut considérer ce geste comme un message silencieux d'espoir pour la Thaïlande.

C'est à prendre en compte: il y a encore beaucoup de Thaïlandais qui s'opposent au coup d'état et refusent d'être opprimés par les militaires.

La photo, postée à l'origine sur la  page Facebook de la BBC Thaïlande [th] a été partagée 650 fois sur Facebook et 70 fois sur Twitter, parmi lesquelles les re-tweets de Thaïlandais très suivis comme @toyubomm [th]. La BBC a monté cette page Facebook pour lutter contre les attaques systématiques de l'état de droit et des libertés qui ont suivi le coup d'état du mois de mai, dont l'interdiction de rassemblement et l'arrestation et l'emprisonnement de centaines de politiciens et d'activistes anti-coup d'état.

Le salut du bras levé est inspiré de la superproduction “The Hunger Games“. Les défenseurs du mouvement pour la démocratie ont fait de ce salut le symbole officieux des activistes anti-coup d'état.

Cette activité sur Facebook et Twitter arrive au moment où la tension s'intensifie dans le pays, avec la junte militaire qui poursuit une répression massive sur internet et sur le droit à l'expression individuelle dans le pays. Des mesures ont été prises pour censurer les internautes sur les médias sociaux et bloquer des centaines de sites offensifs, dont le site anglais du Daily Mail [th]. La semaine dernière l'un des plus importants blogs politiques thaïlandais du site de l'Asian Correspondant, Bangkok Pundit, a annoncé qu'il suspendait sa publication en raison “de l'environnement contraignant imposé aux commentaires publics sur la politique thaïlandaise depuis le coup d'état”.

Alors que la fermeture d'un blog anonyme est une nouvelle reculade pour la liberté d'expression des Thaïlandais, le partage d'une photo du salut à trois doigts sur les médias sociaux est une lueur d'espoir pour l'avenir d'un pays qui fut autrefois ouvert et démocratique.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site