Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une visite en photos des sites du “mouvement des parapluies” à Hong Kong

Major landmarks in Admiralty protest site. Image created by DASH.

Les endroits marquants, selon le site contestataire d'Admiralty. Image créée par DASH.

Les partisans de la démocratie occupent depuis plus d'un mois déjà trois sites importants de Hong Kong pour revendiquer un système ouvert de désignation des candidats à l'élection du chef de l'exécutif de la ville en 2017. Jusqu'à présent, les discussions entre hauts responsables et représentants des activistes étudiants et lycéens restent embryonnaires, car le gouvernement de Hong Kong maintient l'impossibilité de revenir sur le comité de nomination prescrit par les autorités du continent. 

Les protestataires se sont préparés à une occupation de longue durée en transformant les campements en villages ordonnés et fonctionnels, décorés de messages politiques réalisés pour le public par des artistes et créateurs pro-démocratie.

Le site contestataire d'Admiralty sert de quartier général à Occupy Central, nom que s'est donné le mouvement. Ici, les organisateurs tiennent des réunions publiques et rendent compte des derniers développements du mouvement démocratique. Au dernier comptage, les protestataires ont monté plus de 1.600 tentes.

Dash, une plate-forme de média des activistes étudiants, a créé sur le site contestataire d'Admiralty une carte (image ci-dessus) des principaux endroits à connaître. Présentation rapide de ces lieux, avec les photos d'Au Kalun, ex-journaliste et célèbre blogueur.

1. Umbrella Square (la Place des Parapluies) sur Harcourt Road

Umbrella Square. Photo taken by Au Kalun.

Place des Parapluies. Photo Au Kalun.

Les protestataires campent sur huit voies de circulation de Harcourt et Connaught roads, où ils ont monté plus de 1.600 tentes. Une statue, L'homme au parapluie, créée par un étudiant de 22 ans, se dresse sur “Umbrella Square”. 

Umbrella Man statue set up by a 22-year-old student. Photo taken by Au Kalun.

La statue de l'Homme au parapluie, créée par un étudiant de 22 ans. Photo Au Kalun.

2. Study Hall (la Salle d'études)

De nombreux élèves et étudiants font la grève des cours pour participer à l'occupation massive. Pour qu'ils puissent continuer à étudier en étant sur le site, des menuisiers ont monté des tables et des chaises, et des professeurs bénévoles font cours dans la zone de la salle d'études.

Students are reading and doing their homework in the study hall. Photo taken by Au Kalun,

Les étudiants lisent et font leurs devoirs dans la salle d'études. Photo Au Kalun,

3. Lennon Wall, le mur aux Post-it

Lennon Wall à Admiralty est un mur recouvert de Post-its multicolores. Les gens y écrivent leurs voeux et rêves pour le futur de Hong Kong et les collent sur le mur.

Lennon Wall covered with colorful post-it stickers. Photo taken by Au Kalun

Lennon Wall couvert de Post-its multicolores. Photo Au Kalun

4. Le Mur de la Honte

Le Mur de la Honte est la clôture métallique qui entoure le siège du gouvernement, édifiée en août après une manifestation contre les opérations immobilières dans les Nouveaux Territoires du Nord-Est à Hong Kong. L'autorité suprême de la ville, le chef de l'exécutif, a alors ordonné le renforcement de la sécurité autour du bâtiment par une grille d'acier de deux mètres de haut qui empêche de pénétrer sur la place. Les protestataires ont fait de ce mur un forum d'affichage de messages critiques contre le gouvernement.

Two-meter high iron gate outside the government headquarter is now called the wall of shame. Photo taken by Au Kalun.

La clôture de deux mètres de haut devant le siège du gouvernement est maintenant appelée le mur de la honte. Photo Au Kalun.

5. Plantation sur la voie rapide

Pékin continue à dire qu'Occupy Central ne fera pas dévier le statut politique de Hong Kong, de région administrative spéciale de la Chine continentale. Ce qui n'empêche pas les étudiants de persister à “rêver l'impossible.” Une affirmation artistique de cette attitude de défi est de faire pousser des plantes sur l'autoroute.

A plant that symbolizes the realization of an impossible dream. Photo taken by Au Kalun.

Une plante qui symbolise la réalsation d'un rêve impossible. Photo Au Kalun.Une

6. Honorable barricade

La police est sous la surveillance du public depuis son déploiement de gaz lacrymogène pour réprimer les manifestants pacifiques le 28 septembre. Quelques jours plus tard, le 3 octobre, des opposants au mouvement Occupy Central ont attaqué les protestataires à Mongkok devant des policiers indifférents aux violences. La police a nié avoir laissé faire ou collaboré avec les casseurs pour nettoyer le campement, et a insisté que le service de la police est “Guang ming lei luo” (光明磊落) – un mot chinois riche de significations définissant le caractère d'une personne comme probe et honorable, intelligent et franc, ouvert et carré, droit et sincère. Protestataires et internautes se sont mis à utiliser le terme avec une dose de sarcasme après la publication de la vidéo du “coin sombre”.

A hugh blockade set up by the protesters. They called it a "candid" blockade. Photo taken by Au Kalun.

Une énorme barricade érigée par les protestataires, qui l'ont apelée “honorable” barricade. Photo Au Kalun.

7. Le Coin Sombre

Le 14 octobre, des manifestants ont tenté de barrer un axe majeur, Lung Wo Road, reliant les parties est et ouest de l'île de Hong Kong, pour riposter au démantèlement de barricades par la police ce même jour. Un des protestataires a été menotté et emmené dans un coin sombre où il a été roué de coups par sept policiers. Le passage à tabac a été enregistré par une caméra de la télévision. L'endroit où se sont déroulées ces violences policières est devenu un repère majeur d'Admiralty.

The spot where 7 police officers beat up a handcuffed protesters is now marked as dark corner in the google map. Photo taken by Au Kalun.

L'endroit où sept policiers ont roué de coups un manifestant menotté est maintenant marqué comme un coin sombre sur la  google map. Photo Au Kalun.

8. Infrastructure

Des ouvriers de chantiers ont monté une infrastructure, avec par exemple des escaliers permettant de franchir la barricade sur la route et pénétrer le site occupé. Les gens ont fait don pour les toilettes publiques proches du siège du gouvernement de toutes sortes de produits d'hygiène : savon, brosses à dents, cosmétiques, lingettes et mouchoirs en papier, pour que les protestataires puissent se garder propres tout en campant.

You can find all sort of body care items in the public bathroom near the government headquarter. Photo taken by Au Kalun.

On trouve toutes sortes de produits d'hygiène corporelle dans les toilettes publiques près du siège du gouvernement. Photo Au Kalun.

9. Route et tunnel déserts

Connaught Road est la voie la plus embouteillée de l'île de Hong Kong. L'occupation a métamorphosé le paysage urbain de sorte que l'autoroute et le tunnel pour voitures sont vides et l'air libéré des gaz d'échappement.

The empty vehicle tunnel looks rather surreal. Photo taken by Au Kalun.

Le tunnel routier a un air surréaliste. Photo Au Kalun.

10. Harcourt Village et rond-point des parapluies

Les mouvements civiques qui prônent des modes de vie alternatifs se sont aussi installés sur le site contestataire. On voit tisser, travailler le cuir, peindre et planter des légumes en pleine rue. L'installation du rond-point des parapluies devant le Conseil Législatif symbolise la nécessité de réfléchir à la voie de développement de la société.

A simple weaving machine has been set up in the Harcourt village. Photo taken by Au Kalun.

Un métier à tisser manuel monté dans le village Harcourt. Photo Au Kalun.

Retrouvez cet article dans notre dossier (en anglais) sur la révolution des parapluies de Hong Kong’

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site