Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le numérique comme véhicule de participation au processus démocratique pour les jeunes en Tanzanie et au Mexique

jeune participant au  Forum mondial de la Démocratie - photo de Suzanne Lehn

jeune participant au Forum mondial de la Démocratie – photo de Suzanne Lehn

La troisième édition du Forum mondial de la démocratie qui s'est tenu à Strasbourg du 3 au 5 novembre 2014 a eu pour thème “De la participation à l'influence : la jeunesse peut-elle redynamiser la démocratie” ? L'intitulé sous la forme d'une question dévoile les obstacles complexes qui empêchent les jeunes de participer plus concrètement au processus démocratique. Les jeunes, ne se sentant pas représentés par les élus, se trouvent obligés de chercher les moyens qui leur permettant de développer une culture de la responsabilité dans le cadre d'une participation concrète à la vie politique et sociale. C'est le contenu du Lab 6 “Gardiens de la démocratie” : ceux-ci seront-ils capables d'établir des relations de confiance entre les décideurs et les jeunes, et faire en sorte que les institutions soient vraiment plus responsables et à l'écoute de tous y compris des jeunes ? Shaban Ramadhani, fondateur et directeur exécutif de Mwanza Youth and Children Network (MYCN, Réseau des enfants et des jeunes de Mwanza) de Tanzanie, a décrit les activités du conseil des jeunes de Mwanza, où enfants et jeunes peuvent s'exprimer en toute liberté.

logo MYCN

Logo du MYCN, Tanzanie

Sarah Huxley, coordinatrice des Droits des enfants et des jeunes pour Action Aid International a insisté sur les efforts de cette organisation humanitaire de terrain pour sensibiliser les jeunes à lutter contre les injustices sociales tout en les aidant à trouver les moyens qui leur permettent de confronter les grands problèmes. En outre l'association cherche toujours à associer ces jeunes à sa gouvernance, à renforcer leur pouvoir et les inciter à fixer des projets politiques.  

#Yosoy132

Source image : Wikipédia

Comment inciter à participer au processus démocratique un jeune dans un régime autoritaire l'empêchant de s'exprimer, qui de ce fait ne retient de la démocratie que son aspect théorique et son concept le plus vague ? Une telle exclusion oblige donc les jeunes à sortir dans les rues pour défier les systèmes et réclamer leur droit à la liberté et à la démocratie. Le Lab 18 a traité de ce qu'on a appelé les mouvements sociaux, qui pourront être des moteurs de changement du système selon César Alain Ruiz Galicia, du mouvement #Yosoy132 : jeune militant et journaliste mexicain, il a démontré avec fougue que les moyens de communication traditionnels en Mexique constituent des grands obstacles pour instaurer une vraie démocratie. C'est pourquoi il exige de nouvelles initiatives pour une culture numérique plus fiable, plus authentique, plus objective et plus libre. Le débat a montré que les mouvements sociaux pourront certes influencer les structures démocratiques dans le monde mais il reste beaucoup à faire. Pensons particulièrement aux révolutions du monde arabe comme celle de la Tunisie ou de l'Egypte, qui ont réussi certes à montrer au monde entier que les mouvements sociaux pouvaient chasser les dictateurs du pouvoir et remplacer les régimes autoritaires par des systèmes plus au moins démocratiques, mais on est encore loin du compte !

Les débats de ces Labs ont été enregistrés et les vidéos peuvent être visionnées sur le site du Conseil de l'Europe.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site