Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le Kremlin maîtrise la propagande, mais pas encore Photoshop : la fausse photo du MH17 amuse l'internet russe

Whoever is behind the 'satellite photo', their Photoshop skills leave much to be desired. Images mixed by Tetyana Lokot.

Quel que soit l'auteur de la ‘photo satellite’, ses compétences sur Photoshop laissent à désirer. Montage d'images parTetyana Lokot.

Une prétendue nouvelle image satellite présentant une ‘preuve’ irréfutable de la culpabilité ukrainienne dans le crash du vol MH17 de Malaysia Airlines fait des gorges chaudes sur l'Internet russe.

Mikhaïl Leontiev, rédacteur en chef et présentateur de l'émission du soir “Odnako” (Et pourtant) sur la télévision d'Etat russe Pervyi Kanal (Première Chaîne), a lancé le scoop : un lanceur d'alerte états-unien a présenté une image ‘satellite’ d'un ‘avion de chasse ukrainien’ en train d'abattre le vol MH17. Le présentateur d'Odnako a poursuivi en montrant une lettre, soi-disant d'un expert en aéronautique du MIT ayant 20 ans d'expérience, du nom de George A. Bilt, prétendument d'accord avec le gouvernement russe que c'est un avion de chasse ukrainien et non un missile Buk contrôlé par les séparatistes pro-russes qui a descendu en vol le MH17. La photo a été présentée comme une preuve. L'image n'est ni granuleuse, ni déformée ni ambiguë d'aucune manière : elle est en fait claire comme de l'eau de roche.

The image Russian state TV claims is proof that MH17 was shot down by a Ukrainian fighter jet. Screenshot from 1tv.ru.

L'image que la télévision d'Etat russe prétend être la preuve que le vol MH17 a été abattu par un avion de chasse ukrainien. Capture d'écran de 1tv.ru.

La photo montre le MH17 un peu au nord de Donetsk se faisant tirer dessus par un ‘avion de chasse’, supposé de l'Ukraine, avec un missile en route. Nombre de blogueurs pro-Kremlin et d’organes de presse russes ont immédiatement diffusé cette information comme la preuve du flagrant délit, clamant qu'on ne pouvait plus contester ce que la plupart en Occident avaient rejeté comme une conspiration. Mais, comme de nombreux internautes russes l'ont aussitôt relevé, l'image était trop belle pour être vraie.

L'utilisateur russe de Twitter Abu n'a pas tardé à remarquer une incohérence dans la trouvaille de Mikhaïl Leontiev : il a retrouvé cette photo satellite sur une entrée de forum internet datant d'octobre :

Cette photo a déjà un mois.

Et dernière chose, en bref. Sur la photo c'est Donetsk, alors que le contact avec l'avion a été perdu près de Snejnoe. Et le logo de la compagnie malaisienne n'est pas à cet endroit.

Le blogueur populaire et conseiller municipal de Moscou Maxim Katz a fait une recherche d'image Google pour “Boeing vu du dessus”, et le premier résultat a affiché une ressemblance suspecte :

Intéressant, ils ont aussi carrément googlé une vue d'un Boeing ? Ou coïncidence ? Première image dans les résultats de recherche “Boeing vu du dessus”

Ainsi que le détaille Ilya Varlamov sur son populaire compte de LiveJournal, une longue liste d'autres incohérences se fait jour à mesure qu'on scrute la photographie, entre autres la correspondance parfaite des champs et des formations nuageuses sur la photo avec une mosaïque d'images satellite de Yandex et Google Map datant de 2012.

Dès qu'il s'est avéré que cette image satellite n'était pas la preuve irréfutable voulue, les internautes russes ont décidé de s'en amuser, échafaudant d'extravagantes théories du complot et démolissant les compétences Photoshop de son auteur.

#version Le Boeing a été abattu par des extra-terrestres fascistoïdes…

Notre photographe a reproduit un gros-plan de l'instant où le chasseur ukrainien a descendu le Boeing malaisien.

LA VÉRITÉ FINIT TOUJOURS PAR APPARAÎTRE ! Sur la photo, on voit que les ailes du chasseur qui a abattu le Boeing sont décorées aux couleurs de la broderie ukrainienne !

La soudaine réapparition des théories du complot à propos du vol MH17 et la ‘preuve incontestable’ de la responsabilité ukrainienne sont probablement la réaction du Kremlin à une série d'articles sur le crash par le site internet d'enquêtes collaboratives bellingcat, publiés au début de ce mois. A moins que ce ne soit un leurre pour détourner l'attention des Russes et du monde d'autres événements en Russie, comme la dégradation de la situation économique. On ne saura peut-être jamais qui a cru une bonne idée d'ouvrir le journal télévisé d'une chaîne publique avec une photo fabriquée, mais ce n'est sûrement pas la première fois que le pouvoir russe prend des libertés avec des photographies ou, dans le cas présent, avec l'objectivité journalistique.

1 commentaire

  • Gring

    Surtout, la perspective est totalement fausse : si en arrière plan on voit 10 km de sol et au premier plan deux avions à moins de 300 m l’un de l’autre, cela signifierai que le satellite serait seulement à quelques centaines de mètres au dessus …

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site