Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'inquiétante lettre ouverte accusant les professeurs d'université chinois de ternir l'image du pays

University teachers are asked to speak positive about the motherland. Photo from Flickr user Neal Lantela CC: BY-SA-NC.

Les professeurs d'université sont priés de parler positivement de leur pays.  Photo from Flickr user Neal Lantela CC: BY-SA-NC.

Les autorités chinoises ont mené de sévères batailles idéologiques à l'encontre des médias dominants au cours des deux dernières années, augmentant encore davantage l'impératif de se soumettre à la ligne du Parti Communiste Chinois ou d'en subir les conséquences. Aujourd'hui, certains craignent que les autorités se tournent vers le milieu universitaire, ce qui marquerait un nouveau combat contre la liberté de pensée.  

Porte-parole régional du parti communiste, le Liaoning Daily a publié une inhabituelle lettre ouverte aux professeurs d'université le 13 novembre dernier. Celle-ci leur reprochait de présenter la Chine sous un jour négatif devant leurs étudiants. 

Le China Media Project de l'université de Hong Kong a traduit ladite lettre, intitulée “Professeurs, merci de ne pas parler ainsi de la Chine : une lettre ouverte aux professeurs de philosophie et de science sociale”. L'article se fonderait ainsi sur 300 anecdotes récoltées directement auprès d'étudiants ou via sondages en lignes et autres rapports d'enquête collectés dans 20 universités de 5 villes : Pékin, Shanghaï, Guangzhou, Wuhan et Shenyang.

Le document souligne que 80% des étudiants auraient été confrontés à des professeurs enclins à se plaindre du pays, et que ce ternissement antipatriotique les dérangeait. Les causes de cette attitude seraient à chercher dans trois directions principales : le manque de reconnaissance académique, le manque de reconnaissance politique et le manque d'identification “émotionnelle” (à l'histoire et à l'idéologie du parti).

Pour les autorités de propagande locales, il n'est pas usuel d'adresser de tels messages à l'encontre de professeurs du supérieur qui dépendent en vérité du service public de l'enseignement. Normalement, ce genre de directives provient du ministère de l'éducation chinois directement. L'an dernier ce dernier a demandé aux professeurs d'université de ne pas enseigner sept sujets, incluant la liberté de la presse, les erreurs passées du parti communiste et les droits des citoyens.  

Certains commentateurs voient en cette lettre non seulement un énième empiètement sur la liberté de l'enseignement supérieur qui doit déjà compter avec d'importantes menaces de la part de la Chine, mais également une possible préparation de terrain en vue de purger le système des professeurs qui ne suivent pas les lignes directrices du parti. 

Le Liaoning Daily joint au diagnostic un remède : celui de l'énergie positive , un terme de plus en plus employé depuis que le président chinois Xi Jinping l'a utilisé lors d'un forum artistique et culturel du parti en octobre dernier. L'idée d'énergie positive a été introduite par Lu Wei, directeur du Bureau de l'information numérique, en janvier 2013, afin de museler les célébrités qui s'exprimaient sur le twitter local “Sina Weibo”   

Sun Liping, professeur en science sociale réputé à l'université de Tshinhua de Pekin,  a répondu à la lettre ouverte par une de son cru :

辽宁日报公开信的事情真的不可小看。我看到的是网络版,不知是否有误。该信的署名是本报编辑部。我们知道,辽宁日报是辽宁省委机关报。以罕有的本报编辑部名义发出的东西,可以理解为辽宁省委对全国高校教师的要求。一个地方党委对全国高校教师发号司令,不觉得奇怪吗? 印象中,文革时都没有一级党委或机关报发出面对全国的公开信。只有造反队会发这种东西。 其实辽宁日报编辑部稍微有点脑子就不会写这种东西,一个不黑的东西是别人可以抹黑的吗?不信翻翻辽宁日报的老报纸,过去几十年国内外你们抹黑过多少东西。哪个最后你真的给抹黑了? 现在说纯粹的批评有没有意义。有人说,批评的同时提出解决的办法才是积极的,一味的批评就是抹黑。我首先要说,我认为批评的同时提出解决问题的办法是更有意义的。因此我经常和学生说,我只讲我能找到解决办法的问题,如果我自己找不出解决问题的办法,我干脆就不讲。但这只是我对我自己的要求,研究社会现象的,要尽可能找出解决问题的办法。但我并不认为,纯粹的批评,就是消极的。找出我们社会中的问题,分析这些问题的原因,即使没提出解决办法,也是有意义的。甚至只是把丑恶的现象揭露出来也是有意义的。前述美国扒粪运动,哪个都提出解决的办法了?关键是看你如何对待这种批评。1962 年,哈林顿出版《另一个美国: 合众国的贫困》,将美国的阴暗面集于一书。据说当时的总统约翰逊看了这本书,受到很大震动,他没有把哈林顿作为负能量。而是提出要建设伟大社会。建设伟大社会的目标,是向贫困宣战,向不平等宣战,向一切违反人权的现象宣战。抹黑祖国?祖国多大了?你哭天抹泪地口口声声声讨万恶的旧社会,旧社会那一段的中国算祖国吗?接连就辽宁日报公开信写了几条微博。因为公开信也是信,作为一个教师不回信不礼貌。最后以一个老师身份告诫那个编辑部(估计作者也都是学生辈的)几句:1、要讲道理的话把理论弄圆点,别顾头不顾那个。2、理论弄不出来起码在有限范围内讲点逻辑。3、上面两点如果都做不到,谦虚点。

La lettre ouverte du Liaoning Daily ne peut pas rester ignorée. La version sur laquelle je me fonde provient d'internet et je ne suis pas certain de sa fiabilité. Elle est signée de l'équipe éditoriale du journal. Nous savons tous que le Liaoning Daily est le journal official de l'antenne locale du parti au Liaoning. Il n'est pas commun que l'équipe éditoriale rédige un tel article, qui peut être considéré comme une commande de la section du parti communiste de Liaoning regroupant les professeurs d'université du pays. Le comité d'un parti local donnant de telles instructions à des professeurs d'université, n'est-ce pas étrange ? De ce que je peux me souvenir, même pendant la Révolution Culturelle , aucun parti local ne s'est prononcé ouvertement en direction de l'ensemble du pays. A la limite, seule l'équipe révolutionnaire [les Gardes Rouges qui ont défié les autorités] l'aurait pu. Si l'équipe éditoriale du Liaoning avait une once d'intelligence, elle n'aurait pas agi de la sorte. Comment assombrir quelque chose qui n'est pas sombre dès le départ ? Jetez simplement un coup d'oeil aux archives du journal et vous trouvez un aperçu de tout ce que le journal a tenté en vain de “ternir” dans le passé.  Partant de là, on me dit qu'il est insensé de critiquer. D'autres disent qu'il vaut mieux offrir des solutions aux problèmes soulevés. La critique pure est mauvaise. Que les choses soient claires, bien sûr qu'il est utile de trouver des solutions et je répète à mes étudiants que je m'exprime seulement sur des sujets auxquels je pense pouvoir suggérer des solutions. Mais cela reste mon engagement et ma pratique personnelles. Je ne pense pas que la critique sociale soit négative en soi. Identifier les problèmes d'une société et en analyser les causes sans apporter de réponses reste utile. Mettre au jour un phénomène déplaisant est utile. Aux Etats-Unis, vous aviez le muckracker movement [des “fouille-merde] où beaucoup n'offraient pas de solutions. La manière dont vous réagissez à la critique est primordiale. En 1962, Michael Harrington a écrit “L'Autre Amérique”. L'ouvrage liste les parts d'ombre des Etats-Unis. Il se dit que Lyndon Johnson, alors président du pays, fut choqué par le livre. Pourtant, il n'en a pas pris ombrage, au contraire. Johnson a mis en place une stratégie pour construire une société solide en déclarant la guerre à la pauvreté, l'inégalité et l'inhumanité. Ternir l'image de notre mère patrie ? Quel âge a-t-elle, notre mère patrie ? Vous hurlez et criez et attaquez notre ancienne société [avant la libération de la Chine par le parti communiste], mais l'ancienne société n'est-elle pas partie intégrante de notre mère patrie ? J'ai écrit quelques courts billets en commentaire de la lettre du Liaoning Daily. Une lettre ouverte est une lettre, nous devons faire notre possible en tant que professeurs pour y répondre. Pour conclure je souhaiterais en tant que professeur, donner quelques conseils au bureau éditorial (Je présume que les auteurs sont de la génération de mes étudiants) : 1.  Quand vous avancez un argument, s'il vous plait, étayez le au mieux.  N'ouvrez pas un débat sans fondements 2. Si vous ne trouvez pas de théorie, au moins soyez logiques 3. Si vous ne parvenez pas à remplir les conditions énoncées, soyez au moins modestes.

Zhang Ming est politologue est enseigne à l'Université Remin. Il en veut au Liaoning Daily d'espionner les professeurs :

辽宁日报派出记者暗访,整黑材料。这不是正常的采访报道,而是文化特务和间谍之行。这样做,把教师当敌人也就罢了,置当地的信息员和大学的党委于何地?

Le Liaoning Daily a envoyé des journalistes pour qu'ils enquêtent sur les professeurs et collectent des informations à leur sujet pour les salir. Ce n'est pas du travail de journaliste mais d'espionnage pur et simple. Non seulement cela dresse les professeurs contre vous, mais lie également les autorités du comité communiste universitaire local aux informateurs de ce dernier. 

M. Ming croit qu'un autre mouvement attentatoire aux droits de l'homme est en marche :

一直有人警告说要有新的反右斗争,开始还不信,看到辽宁日报给高校教师的公开信,信了。这回,要抓多少右派呢?

Depuis quelques temps, j'entends les gens parler d'un nouveau mouvement liberticide qui serait en train de prendre forme. Je n'y ai d'abord pas cru mais la lettre ouverte du Liaoning Daily m'a fait changer d'avis. Combien de défenseurs des droits de l'homme vont être arretés cette fois-ci ?

Xiong Feijun, auteur indépendant, pense que la solution à la corruption du pays est la critique et non les louanges : 

祖国明明在贪官敲诈专制毒害下得了重病,不及时治疗只有死路一条。可贪官们一个劲忽悠祖国很强壮很健康,使祖国丧失治疗康复最佳时机。那些勇于说真话的良心志士深爱自己的国家,呼吁赶快把祖国送医院动手术切去专制毒瘤让祖国恢复健康浴火重生。可贪官们却说这是“抹黑中国”?天下有这等放屁的逻辑吗

La patrie est malade de la corruption.  Si nous ne la soignons pas de ce fléau, elle en mourra. Mais les corrompus continuent à dire que le corps est sain. Au final, la fenêtre de temps va se refermer avant que nous puissions trouver un remède. Ceux qui osent dirent la vérité aiment leur pays et commandent à la patrie de se rendre à l'hôpital pour que la tumeur soit excisée et la santé recouvrée. Les corrompus appellent cela “ternir la Chine ? Où est la logique là dedans ?

La bataille idéologique contre les leaders d'opinion du net a sapé tout débat sensé depuis que les utilisateurs de Weibo s'auto-limitent dans l'énoncé de leur pensée. Si le champ de bataille est en effet étendu à l'université, un endroit où des experts du savoir discutent des problèmes de la société de manière rationnelle, cela ne portera pas seulement atteinte aux salles de cours. Persécuter l'enseignement supérieur n'aura pas pour seul effet de freiner la croissance sociale et politique du pays, mais provoquera l'extension d'une lutte de pouvoir parmi la classe dirigeante et un chaos social – une issue malheureusement familière pour la Chine. De tels désastres que l'homme s'inflige paraissent se répéter dans l'histoire contemporaine du pays.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site