Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Des trolls d'Internet manient l'Etat Islamique pour parler d'Ukraine orientale

Image from the Vkontakte community "Islamic State of Donbass and Lugant."

Source image: communauté Vkontakte “Etat Islamique au Donbass et Lugant”

Une série de vidéos apparue sur VKontakte et YouTube met en scène des milices d'Ukraine orientale à Donetsk et Louhansk, mixées à des images de djihadistes d'EI en Syrie et de combattants du Nord-Caucase en Russie. Le montage comporte une bande sonore et tout le monde y échange au milieu des sourires des takbirs (l'expression arabe “Dieu est grand!”). Dans le coin du cadre, les vidéos sont estampillées du drapeau de la République populaire de Donetsk agrémenté de deux kalachnikovs croisées et de la shahada (la profession de foi musulmane”). 

Ces étranges vidéos ressortissent au phénomène appelé “Etat Islamique du Donbass et Lugant”, une entité virtuelle apparue en juillet de cette année. A première vue, les usagers de YouTube qui contribuent à cette production semblent être des partisans déterminés des séparatistes ukrainiens. Certains de ces individus affirment même leur engagement dans la collecte de fonds pour les rebelles. (Souvent, les autres vidéos qu'ils postent sont sauvagement anti-Kiev.) 

Il existe même un groupe Vkontakte dédié à la création de fan art et de dessin de drapeaux pour l’ “Etat Islamique” du Donbass. La communauté est un nid de trolls, au contenu délibérément grotesque. On peut y trouver des photos transformées de l'ex-commandant rebelle Igor Strelkov, un orthodoxe dévot, barbe fournie, promettant “de nettoyer le Saint Donbass des infidèles”.

Des internautes croient savoir que ces vidéos et images sont l'oeuvre d'activistes pro-Kiev qui essaient de salir les rebelles ukrainiens avec des affiliations à l'EI. D'autres sont convaincus que les sympathisants des rebelles créent ces mystérieux contenus avec l'intention de moquer l'acharnement de Kiev à les traiter de “terroristes” :

Bien sûr qu'il est vrai que les combattants du Donbass ont crié ‘الله أكبر’ (allahu akbar) mi-plaisantant mi-sérieux, puisque certains de nos camarades sont musulmans et combattent l'OTAN pour le même motif que le reste.

Tous les soutiens des rebelles n'apprécient pas la tentative d'humour, comme l'indiquent certains commentaires sur YouTube :

не выкладывайте такое,хохлы же реально поверят и побегут рассказывать о ордах чеченцев на Донбассе

Ne les mettez pas en ligne, les khokhly [mot péjoratif pour “Ukrainiens”] pourraient vraiment y croire et ameuter partout sur les Tchétchènes dans le Donbass

En septembre dernier, Karena Avedissian de RuNet Echo a cherché des preuves de participation de combattants tchétchènes dans le Donbass, et conclu à la forte probabilité que les rumeurs soient fondées.

Un internautes bloguant sur tltpravda.ru a une explication pour l’ “Etat Islamique du Donbass et Lugant” : 

И, наконец, уже позднее лето. Клип от «Исламского Государства Донецка и Луганта». Абсолютнейший, тончайший троллинг ополчения на тему истерик в украинских СМИ о том, что «на Донбассе воюют исламские террористы». Троллинг настолько хорош, что даже в России многие решили: это провокация Украины, направленная на создание иллюзии о присутствии чеченских дивизий под Донецком.

Ces vidéos ont finalement déjà été chargées à la fin de l'été. Un clip de l’ “Etat Islamique de Donetsk et Lugant”. Le trolling le plus absolu et le plus fin de l'hystérie dans les médias ukrainies que “des terroristes islamistes combattent dans le Donbass”. Ce trolling est tellement excellent que même en Russie beaucoup ont décidé que c'était une provocation de l'Ukraine, destinée à créer l'illusion de la présence de divisions tchétchènes devant Donetsk.

Un compte parodique de Joseph Staline a relevé sur Twitter l'incongruité d'une implication des Tchétchènes.

Les Tchétchènes sont venus dans le Donbass pour protéger les Russes des Ukrainians. Même Dieu ignorait que ce fût possible. Quel monde fou à lier !

L’ “Etat Islamique du Donbass et de Lugant” est un bon exemple de comment l'humour noir—surtout chez les trolls d'Internet—fleurit sur les peurs, les stéréotypes et la désinformation. La guerre en Ukraine orientale a les trois ingrédients en abondance.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site