Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une fan vietnamienne de David Beckham montre comment ne pas conduire un scooter avec un enfant

La photo de David Beckham d'une fan sur un scooter, ne portant pas de casque, avec un enfant endormi pendant qu'elle guide. Photo largement partagée sur Facebook,extraite de la page de Beckham.

La photo d'une fan de David Beckham sur un scooter, ne portant pas de casque, avec un enfant endormi pendant qu'elle conduit. Photo largement partagée sur Facebook,extraite de la page FB de Beckham.

La star du football David Beckham était au Vietnam en novembre pour promouvoir une boisson alcoolisée, mais c'est une photo sur Facebook qu'il a publiée trois jours après sa visite qui a attiré l'attention du monde. La photo montre une femme sur un scooter faisant une photo de Beckham;  elle ne portait pas de casque et pire, elle avait un enfant entre ses jambes.

Beckham a écrit sur ​​Facebook:

Je suis tout à fait pour que des fans me prennent en photo, mais pas sûr que ce soit le plus sûr moyen de le faire!

La photo a obtenu plus de 686 000 “aime”, 7000 partages, et 18 000 commentaires. Elle a également suscité des discussions au Vietnam à propos de la sécurité routière et de l'application du code de la route. Environ 14 000 personnes meurent chaque année au Vietnam dans des accidents de la circulation. La police a dit qu'elle allait déposer plainte contre la femme pour avoir contrevenu les lois sur la circulation, afin de servir d'exemple pour les autres automobilistes.

Mais M. Scott Duke Harris, un expatrié au Vietnam, a relevé que la photo était une représentation exacte du comportement des motocyclistes et des automobilistes vietnamiens dans la rue:

Oui, la fan de Beckham violait le code de maroute – mais de nombreux vietnamiens ne font-ils pas cela au quotidien ? Les lois sur le port du casque sont souvent ignorées, tout comme les lois restreignant l'utilisation de téléphones portables en conduisant. On porte régulièrement les petits enfants sur des motos, sans casque ou, paraît-il, d'autres mesures de sécurité. Seul les aveugles ne voient pas cela.

Sur Facebook, la plupart des internautes vietnamiens ont dit qu'ils étaient gênés par la photo et ont critiqué la femme pour avoir mis en danger l'enfant en le portant ainsi. Cependant, l'utilisateur de Facebook M. Truong Dang a rappelé que M. Beckham aurait pu mieux faire que de simplement prendre une photo de sa fan:

Vous deviez donner un signal pour lui rappeler le danger de la situation au lieu de la photographier de dos. Si vous vous souciiez vraiment d'elle et de l'enfant, vous n'auriez pas agi ainsi.

 M. Svein Berg a parodié Beckham en lui rappelant qu'il était au Vietnam pour promouvoir une marque de boisson alcoolisée:

Je suis tout à fait pour les idoles, mais je ne suis pas sûr que la promotion de l'alcool soit la meilleure façon ?

M. Hoang V Tan a exprimé un sentiment commun à de nombreux utilisateurs d'Internet au Vietnam:

Cette dame ne représente pas la culture vietnamienne. Toutefois, reconnaissons que beaucoup de gens conduisent de manière négligente. Bien que la plupart des gens aiment leurs enfants, beaucoup ne savent pas comment les protéger. C'est le résultat d'une éducation inefficace, de la prévention publique et de l'application inefficaces des lois.

Espérons que la photo virale de Beckham puisse améliorer la sécurité routière au Vietnam en rappelant aux autorités l'importance de l'application stricte du code de la route.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site