Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Des graffeurs capables de “nous nettoyer l'esprit”, ça existe

L'écrivain espagnol Eloy Moreno a partagé via son compte personnel sur Twitter un message à propos du rôle social des graffeurs.

Il y a deux sortes de graffeurs: ceux qui s'emploient à salir les rues et ceux qui nous nettoient l'esprit.
Texte du graffiti : “Rien ne va s'il reste un enfant à la rue”

Wikipedia nous apprend que cet auteur de 43 ans est connu pour avoir publié en autoédition son premier roman, “El bolígrafo de gel verde”.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site