Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Libération d’une jeune activiste hondurienne à la suite d’un “enlèvement express”

Keren Jemima Dunaway González, activiste en faveur des droits des malades du VIH/ Sida au Honduras, a été libérée ce mardi 6 janvier 2015, quelques heures après avoir été enlevée par un groupe d’hommes armés dans la ville hondurienne de San Pedro Sula.
La jeune femme de 18 ans et porteuse du VIH, se trouvait avec sa mère dans une camionnette stationnée en face des bureaux de la fondation “LLantos, Valores y Esfuerzo” (Llaves), – dont sa mère, Rosa Gonzalez est la directrice – quand elle fut interceptée par trois inconnus. Selon la police les ravisseurs exigèrent une rançon, mais la libérèrent après que sa mère leur eut affirmé que la famille n’avait pas d’argent.
Avec un taux de 187 homicides pour 1000 habitants, San Pedro Sula occupe pour la troisième année consécutive la première place dans le classement des 50 villes les plus violentes du monde.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site