Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Quand les Guayacans peignent l'Equateur en jaune

Los turistas se preparan para pasar la primera noche en Mangahurco. La naturaleza nos ofrece un atardecer increíble en medio de los primeros árboles frorecidos de Guayacán. Foto de la cuenta en Flickr Amalavida.tv. bajo licencia Creative Commons.

Los turistas se preparan para pasar la primera noche en Mangahurco. La naturaleza nos ofrece un atardecer increíble en medio de los primeros árboles frorecidos de Guayacán. Foto de la cuenta en Flickr Amalavida.tv. bajo licencia Creative Commons.

Fin janvier, les Guayacans commencent à fleurir dans certaines parties de l’Équateur. Cela signifie que le printemps est arrivé et des milliers de personnes se rassemblent pour regarder ce spectaculaire événement coloré se dérouler.

La province de Loja abrite plus de 40 000 hectares de forêt sèche sur les paroisses frontalières de Cazederos, Bolaspamba et Mangahurco dans le district de Zapotillo, situé dans le sud de l'Équateur. Ici, dans cette vaste région, vous pouvez observer toute la magie des Guayacans, peignant le paysage de jaune avec leurs fines et délicates fleurs.

Le Ministère du tourisme partage en ligne des vidéos des arbres, en utilisant les hashtags #GuayacanesEcE et #Mangahurco :

Le compte Twitter du gouvernement, @TurismoEc, a également tweeté des statistiques impressionnantes sur le nombre de personnes qui se sont connectées sur les flux de vidéos en ligne en 2014 pour observer les Guayacans :

 Près de 23 000 personnes dans le monde suivent la floraison des #GuayacanesEC #GuayacanesEc 

http://t.co/MfJZZMWPMQ #RCConsejoProduccion

De nombreuses personnes ont partagé des photos et des commentaires sous le hashtag #GuayacanesEc.  WToledo a apprécié le documentaire sur les Guayacans et a tweeté le même hashtag.

Très beau reportage @TurismoEc #GuayacanesEC @EcuadorTravel Loja-Zapotillo-Mangaurco#GuayacanesEc 

http://t.co/MfJZZMWPMQ #RCConsejoProduccion

Entre-temps Susana Pazmiño a partagé une photo de famille de Mangahurco :

 Jorge Enrique et José Salvador à Mangahurco regardant la floraison des #GuayacanesEc pic.twitter.com/fgppLAm7Yy

Sur Twitter, Pipe a déclaré que son séjour était inoubliable :

Je n’oublierai jamais l'expérience de la floraison des #GuayacanesEc #retodeldia pic.twitter.com/dsY5eeFczQ

La floraison des Guayacans n'a ni début ni fin précise, mais il est prévu qu’elle dure jusqu'au 1er février cette année.

Les messages des personnes qui sont allées sur place cette année inondent déjà les médias sociaux. Carlos Jumbo a inondé son propre fil Twitter de ces hashtags :

 #Loja #Zapotillo #Guayacanes #Turismo #Próximos;) http://t.co/zgN5XM7Wwj

Le journal en ligne Machala Movil a invité les lecteurs à faire leurs valises et à venir visiter le sud de l'Équateur pour observer les arbres en “pleine action”. 

#Loja | Avec la fin de l'hiver, vous pouvez observer la floraison des #Guayacanes. Faites vos valises! #Turismo.

Ricardo Medina a réussi à capturer la beauté des Guayacans dans une photographie qu’il a publiée en ligne :

Des tons éblouissants de couleur et une beauté naturelle annoncent le printemps #Ecuador #Turismo

Dans le cadre d'un programme organisé par les résidents et les autorités locales, des activités supplémentaires sont disponibles pour les visiteurs qui souhaitent admirer les paysages locaux :  randonnées guidées, promenades à vélo sur pistes cyclables, équitation, peintures murales, foires artisanales, expositions de photos, et la possibilité de pouvoir planter et parrainer votre propre Guayacan.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site