Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La page facebook “A la découverte de Rangoon” raconte l'histoire personnelle de chaque birman

rangoon seamstress

“Je couds des morceaux de tissus pour vivre pendant que mon mari gagne sa vie comme conducteur de cyclo-pousse. Je gagne 2000 kyatts par jour, à ramasser des vieux vêtements, les racomoder et les vendre sur le marché. Nous avons trois enfants et faisons le maximum pour les élever. Mais vous savez, 2000 kyatts par jour cela ne suffit pas pour faire vivre une personne, contrairement à ce que prétendent ces crétins de politiciens.” Photo autorisée de la page Facebook de “A la découverte de Rangoon”.

 

Un groupe d'adolescents du Myanmar a créé une page Facebook appelée “A la découverte de Rangoon “, qui donne un autre regard sur la vie ordinaire des habitants de Yangon, l'ancienne capitale du Myanmar.

A l'époque où le Myanmar s'appelait la Birmanie, Yangon était Rangoon. Créé par Thaw Htet et Zwe Paing Htet, “A la découverte de Rangoon” cherche à “raconter une histoire personnelle des birmans, à chacun leur tour”, en téléchargeant des photos d'habitants de Yangon et en donnant un rapide descriptif de leur vie.

Interrogés par Global Voices sur ce qui les a incité à lancer ce projet en ligne, les deux jeunes habitants de Yangon ont répondu qu'ils souhaitaient que les lecteurs aient une meilleure approche de la vie des birmans ordinaires. Ils ajoutent:

Nous voulons donner la parole aux plus pauvres et à ceux qui luttent pour survivre.

Il y a sans doute des étrangers qui pensent que la situation au Myanmar s'est bien améliorée. Mais ce dont ils ne se rendent pas compte, c'est que les conditions de vie sont parfois devenues beaucoup plus difficiles.

Certaines photos sont devenues virales au Myanmar comme la photo ci-dessous qui montre un conducteur de cyclo-pousse (véhicule à trois roues):

rangoon brothers

Photo autorisée de la page Facebook “A la découverte de Rangoon”.

La photo est accompagnée d'une note du jeune homme photographié:

J'ai un frère jumeau qui me ressemble mais qui est très intelligent. J'ai passé trois fois l'examen de fin de 9ème année et je l'ai raté, j'ai donc décidé de subvenir à mes besoins en travaillant comme conducteur de cyclo-pousse. Pendant que je travaillais dur, mon frère a poursuivi ses études. Il a obtenu 4 prix aux examens de sortie de 11ème.

Grâce à “A la découverte de Rangoon”, Thaw Htet espère lutter contre les a priori qui veulent qu'un conducteur de cyclo-pousse soit paresseux, alors qu'au contraire la plupart travaillent dur pour nourrir leur famille.

Ci-dessous d'autres photos d'habitants de Yangon dont les histoires ont été partagées sur la page Facebook:

rangoon womanPhoto autorisée de la page Facebook “A la découverte de Rangoon”.

Je suis divorcée et ce n'est pas la chose à faire dans ce pays. Même si je gagne assez d'argent pour subvenir à mes besoins, les gens me critiquent et m'appellent parfois ‘mote-soe-ma’, une terme péjoratif qui signifie chasseresse. C'est comme s'ils pensaient que les femmes ne peuvent pas choisir.

rangoon father and son

Photo autorisée de la page Facebook “A la découverte de Rangoon”.

Quel est le meilleur moment passé avec votre fils? Je n'ai pas de meilleur moment, chaque instant est une bénédiction.

rangoon street vendor

Photo autorisée de la page Facebook de “A la découverte de Rangoon”.

Je suis content quand il y a beaucoup de clients, sinon mon patron me réprimande si je ne vends pas assez. Je viens d'une petite ville de la région de Magwe et je suis venu à Yangon pour travailler. Je suis loin de mes parents que j'aide à vivre avec l'argent que je gagne en vendant ces beignets.

rangoon rope vendor

Photo autorisée de la page Facebook “A la découverte de Rangoon”.

Cela fait 30 ans que je transporte des cordages. J'ai vu le Myanmar changer et voici ce que j'en pense. L'éducation est vitale. Vous les jeunes vous avez la chance de pouvoir apprendre. Travaillez dur maintenant pour ne pas avoir à souffrir dans l'avenir. Ne faites pas cette erreur fatale.

rangoon washer

Photo autorisée de la page Facebook de “A la découverte de Rangoon”.

Je lave les serviettes et les nappes des restaurants. Je pense que les seuls jobs que je puisse avoir ce sont ceux dont personne ne veut.

rangoon trishaw driver

Photo autorisée de la page Facebook de “A la découverte de Rangoon”.

Quel a été le moment le plus heureux de votre vie?

Quand ma femme a eu un enfant.

Quel a été le moment le plus triste de votre vie?

Quand cet enfant est mort.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site